Après le coup de massue du mois d'avril (- 17%), les ventes textile-habillement sont de

nouveau en baisse : de 9,1% pour le prêt-à-porter masculin et de 9,2% pour le prêt-à-porter féminin. Seul le secteur enfant tire son épingle du jeu en affichant une hausse de 3,4%.

Les grands magasins et magasins populaires progressent respectivement de 2,9% et 4,4%. Les magasins indépendants ont subi une baisse de 3,1% et les chaînes de grande diffusion de 3,4%. La grande distribution s'est dégringolé de 5,5% et les chaînes spécialisées - 6,1%. Les véadistes sont les gros perdants du mois de mai : le segment recule de 10,1%. Enfin, la lingerie et les chaussures femme sont en répli de 6,4%.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS