Le commerce du textile et de la mode reprend des forces en Roumanie,

un marché où l’expansion des chaînes d’Inditex et de H&M contraste avec la sortie de Kiabi, Esprit, Etam ou TNT.

Le pays, qui a subi une récession économique sévère entre 2009 et 2010, a pu compter sur l’aide du FMI, de la Commission Européenne et de la Banque Mondiale, qui lui ont permis de réduire son déficit public à moins de 3 pour cent en 2012.

Devant ce contexte plus attrayant pour les capitaux étrangers, H&M a ouvert son premier magasin en mars 2011 et comptait un réseau de 29 points de vente en novembre 2013, voyant son chiffre d’affaires annuel dépasser les 100 millions d’euros.

La marque française Vicomte A. a investit 150 000 millions d’euros dans son premier établissement à Bucarest inauguré en mars 2014, bien qu’il avait été ouvert en 2013. La griffe envisage même l’ouverture d’autres points de vente dans la capitale roumaine et à Mamaia ainsi qu’une e-shop.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS