Dans le cadre de sa stratégie de diversification, le groupe

Lagardère Active accueille les marques Christian Lacroix (Asie) et Lulu Castagnette (hors France) dans son portefeuille de licences.
 
" Ces deux marques de prestige sont passées d'un modèle verticalement intégré à un licence. Ce modèle économique permet de faire rayonner la marque en dehors des régions dans lesquelles elle a une présence, et en fonction des réalités du marché ", explique Fabrice A Plaquevent, directeur général de Lagardère Active Enterprises.
 
Direction l'Asie ? Le groupe compte ainsi renforcer le déploiement à l'international de ces deux marques qui auront tout à gagner en notoriété éloignée. Pour ce qui est de l'activité en Asie - pacifique où les perspectives de croissance sont importantes, Lagardère Active - qui compte 8 bureaux dans le monde (dont la moitié en Asie), est très implanté localement.
 
" C'est un honneur d'accueillir la société Christian Lacroix, une des plus prestigieuses marques de luxe en France. C'est avec bonheur qu'on fera rayonner cette marque extraordinaire dans le monde. Quant à Lulu Castagnette, c'est une marque non-conquérante et complémentaire. Nous nous n'orientons pas vers les marques ultra prestigieuses. Avec ces deux nouvelles licences ayant des secteurs d'activité différents, nous souhaitons s'adresser à une audience plus large et moins pointue que celle de l'avenue montaigne et la Ve avenue à New York."
 
Dans un premier temps, Lagardère Active tâchera de " renforcer l'ADN des deux marques afin de les pérenniser et de les inscrire dans l'histoire ". Pour Lulu Castagnette, le directeur général de Lagardère Active Entreprises sous-entend un projet de licence de mode masculine qui viendra s'ajouter aux gammes femmes, enfant et bébé.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS