En cette fin d'année 2012, la rédaction de FashionUnited s'est tout naturellement penchée sur les grands événements et personnalités qui ont les plus influencés l'actualité de l'industrie de la mode au cours des douze derniers mois.

Nul ne peut nier que les maisons Christian Dior et Yves Saint Laurent ont fait couler le plus d'encre en 2012. Après son départ de chez Jil Sander, Raf Simons a séduit le gratin de la mode de manière unanime avec une première collection qui a non seulement, réussi à apaiser la maison Dior, mais lui a aussi permis d'enfin tourner la page, et oublier le fantôme de Galliano.

Si Raf Simons n'a pas hésité à réinterpréter les codes de Christian Dior ; son confrère Hedi Slimane, le nouveau directeur artistique d'YSL (la maison a été rebaptisée Saint Laurent Paris), lui a préféré imposer un style gaucho plus ténébreux où se mélange le slim et l'allure résolument rock. Ce qui a déplu à Cathy Horyn de la New York Times. Slimane s'est vengé de la " bad press " en adressant une cinglante lettre ouverte à la rédactrice qu'il a publiée sur la twittosphère.

2012 fut aussi une année de renaissance pour Carine Roitfeld. A la rentrée, l'ex-rédactrice en chef de Vogue Paris a frappé fort en lançant un September issue à faire pâlir ses concurrents. En raison de la rupture de stock du premier numéro du " CR Fashion Book ",15.000 exemplaires supplémentaires seront imprimés avant la sortie du deuxième numéro en février.

C'est Jean-Paul Gaultier qui a lancé la tendance en premier - l'anti-jeunisme est le nouvel anti-âge des marques ! Le spécialiste de la vente en ligne Yoox a fait équipe avec la modeuse octogénaire Iris Apfel, et la maison Lanvin s'est offerte une cure de jouvence atypique, en immortalisant Jacqueline Murdoch, une mannequin de 82 ans dans sa dernière campagne de publicité.

Après les vieux, les animaux ...félins ! Depuis quelques saisons, les créateurs font rugir leurs collections avec des imprimés reprenant de jolis matous plus ou moins féroces. Kenzo, Charlotte Olympia (voir la photo ci-contre de la slipper ultra-confort), Victoria Beckham et même Grace Coddington sont tous tombés sous le charme des chats.

Karl Lagerfeld, quant à lui, nous a présenté son dernier accessoire de mode - un animal de compagnie... Une chatte nommée Choupette qui voyage avec le couturier en jet privé, of course, et compte des milliers de fans sur Twitter.

En 2012, la mode s'est imprégnée de légèreté. La preuve : le retour de la brassière : " le ventre a l'air " a la côte, les chaussures plates (la slippers bijou, la ballerine et les derbies) s'imposent sur les podiums et devancent les talons vertigineux, nous permettant de marcher d'un pas plus léger.

Enfin, Tangerine Tango, décrété " couleur de l'année 2012 " par Pantone ; évoque chaleur, optimisme et ouverture. Un bon antidote à la morosité qui continue à planer sur la santé économique du secteur textile en France. Et cela, malgré un regain d'intérêt pour la mode fabriquée en France, et la relance de la production hexagonale par le gouvernement de François Hollande. Des entreprises de mode comme agnès b, le fabricant de lingerie Monette Paris (ex-Lejaby), The Kooples, Zadig et Voltaire ou encore Isabel Marant donnent de l'espoir à la filière et à la marque France.

(Rédaction : CJL)



 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS