• Home
  • V1
  • Trends
  • Agnelle et Guerlain : les noces de parfum

Agnelle et Guerlain : les noces de parfum

13 mars 2014

Trends

La ganterie Agnelle et le parfumeur Guerlain croisent leur expertise pour lancer deux modèles de gants Parfumés. Ces deux créations voluptueuses - le Gant du Parfumeur et le Gant La Petite Robe Noire - sont nées de la volonté de la maison Guerlain de renouer avec ses racines et son ultra-féminité. En 1872, le parfumeur proposait, parmi ses parfums et divers cosmétiques, des peignes en écaille, des éventails mais aussi des gants parfumés, créations introduites en France au XVIème siècle par Catherine de Medicis. Louis XIII, en 1613, nommait d'ailleurs les gantiers, « Maistres Gantiers et Parfumeurs ».

Pour mener à bien cette fusion, Guerlain a porté son choix sur la ganterie Agnelle. Dirigée depuis 1986 par Sophie Grégoire, cette ganterie grâce au savoir-faire de quatre générations visionnaires, posséde une connaissance hors pair de la peau et de ses métamorphoses. Depuis des années, cette maison située à Saint-Junien dans la Haute-Vienne est la discrète complice des couturiers et des créateurs pour lesquels elle façonne leurs modèles les plus fantasques.

C'est en Limousin, au coeur de la mégisserie Colombier (le fournisseur de peaux de la maison Agnelle) que Thierry Wasser, parfumeur de la maison Guerlain, a mis au point un procédé confidentiel de parfumage à la fois respectueux et tenace. Deux modèles sont nés : le Gant du Parfumeur : gant bijou vibrant de petits clous qui célèbre le motif emblématique de Guerlain, enivre délicatement avec les notes de pêche, d'épices et de sous-bois volé à Mitsouko et le Gant La Petite Robe Noire, coquettement échancré sur le poignet et ponctué d'un noeud, qui cristallise les notes de cerise noire, de rose et de patchouli, effluves subtilement sublimées par l'agneau. Deux exclusivités à retrouver au 68, avenue des Champs-Elyses.