Back to backstage

Depuis 1987, Gérard Musy photographie les collections des plus grands créateurs de mode ainsi que la vie nocturne de Paris, Londres et New York. Ses photos sont régulièrement publiées dans de nombreux magazines internationaux, dont Vanity Fair, Harper’s Bazaar, Glamour, Vogues Hommes, Skin Two, Pure, Yummy ou encore Exit. Un artiste complet donc. Mais c’est une partie toute particulier des oeuvres du photographes qui sera exposée à la galerie des nouvelles images de l’Hotel Scribe Paris à partir du 19 septembre prochain et jusqu’au 7 novembre 2013. Une installation consacrée aux photos de backstages.

Evidemment vous vous dites qu’aujourd’hui les photos de backtages n’ont rien d’extraordinaire. Elles pullulent partout. Et pourtant, dans les années 80, Gérard Musy fut l’un des premiers photographes de mode à s’intéresser à l’envers du décor. Le mot backstage n’était pas encore dans le langage courant : on appelle les coulisses du défilé : la cabine.

Ceux sont ces photos de cabine que l’exposition réalisée avec le soutien de la galerie Esther Woerdehoff propose au regard. Elles ressuscitent le ton et la couleur d’une époque où Naomi Campbell, Tatjana Patitz, Kristen Mc Manamy faisaient leurs premiers pas, s’apprêtant à marquer une génération entière de mannequins. On est au plus près des mannequins. L’énérgie est palpable, l’action immédiate. A voir absolument pour mesurer l’écart parcouru entre les notions de grâce d’hier et d’aujourd’hui. Une plongée vivifiante, à travers une vingtaine de clichés en noir et blanc, dans l’effervescence des coulisses des défilés de Thierry Mugler, Yves Saint Laurent, Patrick Kelly, ou encore Azzedine Alaïa.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS