La méga griffe de luxe qui organise toujours son défilé le dernier jour de la Paris Fashion Week a encore une fois imposé sa puissance tendancieuse.

Après les rayures (Issey Miyake, Chloé, Vanessa Bruno, agnès b) et le thème animal (Kenzo, Manish Arora, Balenciaga...), c'est au tour du damier d'envahir le podium. La semaine dernière Marc Jacobs a créé l’évènement avec un défilé qui a rendu hommage au célèbre motif Louis Vuitton.

L'effet " papier peint" des imprimés XXL monochromes ou en blanc et jaune canari de cette collection d'inspiration sixties a également été repris dans la scénographie géométrique du show signée Daniel Buren.

Le lendemain du grand show, Louis Vuitton avait envoyé 10 millions " mercis " à ses 10 millions de fans sur facebook.

Le damier avait également gagné le coeur d'Andréa Karg. La créatrice allemande qui pilote la maison Allude qui avait défilé le même jour que Louis Vuitton avait flirté avec l'idée du damier sur des hauts de sa collection visuellement étonnante et à dominante bleue.

Enfin, Olivier Rousteing, le nouveau directeur artistique de la maison Balmain a combiné damier et rayures pour un effet ultra-graphique sur ses silhouettes 80s, très " Beetle juice ".
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS