Moschino singe la fast-fashion

Moschino singe la fast-fashionMoschino singe la fast-fashionMoschino singe la fast-fashionMoschino singe la fast-fashionMoschino singe la fast-fashion
Pour son premier show en tant que directeur artistique de la marque italienne Moschino, Jeremy Scott n'a visiblement pas renoncé au caractère fantasque et au parfum de provocation qui caractérisent ses propres créations : vendredi 21 février, lors de la Fashion Week de Milan, le trublion a proposé une dizaine d' ensembles détournant le logo de McDonalds. Un message clair, presque vindicatif: l’époque est au fast: fast-food, fast-fashion: de là à dire que le rythme effréné de la mode s'apparente à de la malbouffe, il y a qu'un pas qu'ont franchi allègrement les commentateurs divisés sur le gout des tenues proposées.

Ces ensembles singuliers, d'un gout qui ne laissera personne indifférent se sont trouvés rapidement (comme il se doit) mis en ventes des le lendemain du show à la boutique milanaise de la marque, située via Sant'Andrea sous le nom de collection capsule "Fast Fashion- Next Day After the Runway". Les produits de cette collection capsule sont également disponibles sur le site www.moschino.com et dans certains points de vente exclusifs comme Opening Ceremony (New York et Los Angeles), Browns (Londres), Colette (Paris), 10 Corso Como (Milan et Seoul), Hudson Bay (Toronto), Luisaviaroma (Florence). On appréciera tout particulièrement la coque i-phone baptisée “French Fry Case" en hommage aux célèbres barquettes de frites du plus grand vendeur de hamburger sur la planète.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS