Retour sur une année de mode

1. Une année en colorama grâce à Raf Simons pour Jil Sander, mais aussi Prada qui nous a appris l'art d'entrechoquer les couleurs et les imprimés.

Retour sur une année de mode

2. En 2011, le diable s'habillait en creepers ! La maison Prada avait relancé la tendance en dessinant des chaussures façon derbies aux semelles épaisses pour hommes et femmes.

Retour sur une année de mode

3. Dior défile pour la première fois sans couturier suite à l'affaire Galliano. A la fin de la présentation, le public est debout et applaudit les petites mains de l'atelier Dior réunies sur le podium. John Galliano a été licencié à quelques jours du défilé en mars dernier, après avoir été arrêté pour " violences légères " et " insultes à caractère antisémite ". Malgré les rumeurs annonçant Marc Jacobs et Raf Simons comme successeurs de John Galliano pour le moment, Dior n'a toujours pas trouvé chaussure à son pied.

Retour sur une année de mode

4. Les robes phares de l'année ? Celles des soeurs Middleton lors des noces du Prince William et Kate Middleton à Londres. Sarah Burton, la directrice artistique de la maison Alexander McQueen a eu l'honneur d'habiller la mariée et la demoiselle d'honneur du mariage du siècle. Les créations toute en dentelle, tulle et soie de couleur ivoire qu'avaient portées Kate et Pippa ont fait rêver toute une génération de jeunes femmes. Très remarquée par les téléspectateurs - de par sa silhouette parfaite, Pippa s'est vue attribuer le titre de " derrière de l'année ". Une page sur Facebook intitulée `Pippa Middleton Ass Appreciation Society' a été créée. Aujourd'hui, ladite page compte 250.000 fans.

Retour sur une année de mode

5. Un an après la mort du créateur Alexander McQueen, l'exposition " Savage Beauty " cartonne au New York Metropolitan Museum of Art.

Retour sur une année de mode

6. Banana Republic s'est associée à la costumière ultra-glam Janie Bryant, de la série Mad Men, Emmy in Golden. Le résultat : une collection capsule de robes, gilets et hauts faussement sages et très féminines pour les " Grace Kelly, Marilyn Monroe et Sophia Loren des temps modernes."

Retour sur une année de mode

7. Les mannequins Karen Elson et Raquel Zimmerman se déchainent au son du tube " I know you want me " de Pitbull pour la maison Lanvin.

Retour sur une année de mode

8. La réinvention de Carine Roitfeld. Pas de déprime pour l'ex-rédactrice en chef de Vogue Paris. Carine Roitfeld fait la fête et multiplie les projets aux Etats-Unis. Là voici en septembre dernier en train de faire du karaoké avec Anna Dello Russo pour célébrer sa collaboration avec le grand magasin Barney's à New York.

Retour sur une année de mode

9. Versace dessine une collection capsule pour le géant suédois de la fast fashion.

Retour sur une année de mode

10. Vers la réindustrialisation de la France ? Avec la perte du triple A, nombreux sont les créatifs à se recentrer sur le label " Origine France Garantie". Le salon Made in France agit en tant que fer de lance du mouvement pour encourager les fabricants tricolores à produire dans l'hexagone. La marque de prêt-à-porter Agnès b s'est montré exemplaire en la matière : une partie de ses collections est fabriquée en France. Face à la concurrence du made in China, la valorisation de l'artisanat et des savoirs-faire est redevenu un sujet de préoccupation pour les secteurs de l'habillement et du luxe.

Retour sur une année de mode

11. Les sandales trompe l'oeil Miu Miu prouvent l'extrême prouesse de la ligne bis de Miuccia Prada, toujours au top et génératrice de nouvelles tendances. Avec leurs paillettes et leurs talons incurvés, ces bijoux pour les pieds ont fait les pages mode de tous les magazines en 2011.

Retour sur une année de mode

12. L'objet mode le plus ludique et le plus original de l'année 2011 n'est autre que le petit cadeau de noël qu'on aurait adoré trouver sous le sapin (avec le sac Birkin d'Hermès, of course...) : le porte-gobelet signé Jimmy Choo, et conçu pour habiller notre café du matin (105 euros).
On porte cet accessoire en cuir python assorti à ses talons vertigineux de la griffe londonienne qui a été reprise en mai dernier, pour un montant de 500M livres sterling par le groupe Labelux.

Retour sur une année de mode

(rédaction : CJL)







 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS