• Home
  • Actualite
  • Business
  • Agnelli prend les commandes de Shang Xia, la maison chinoise d’Hermès

Agnelli prend les commandes de Shang Xia, la maison chinoise d’Hermès

By Odile Mopin

11 déc. 2020

Business

Voitures de courses et artisanat chinois… Un grand écart qui ne fait pas peur à la famille Agnelli, propriétaire de Ferrari et de Fiat, qui devient, via son holding Exor, actionnaire majoritaire de Shang Xia. Hermès, qui a accompagné sa filiale de la phase initiale de son développement à aujourd’hui, reste au capital, avec la co-fondatrice de la marque lancée voici dix ans, Jiang Qiong Er. L’opération vise à accélérer le développement de la griffe à l’international.

De grandes ambitions

Dans le détail, Exor devient actionnaire majoritaire en investissant environ 80 millions d’euros dans Shang Xia, via une augmentation de capital. Shang Xia aligne des magasins exclusifs à Shanghai, berceau de la griffe, à Pékin, Chengdu, Hangzhou, Shenzhen et Paris. De nouvelles ouvertures sont prévues en 2021 notamment Singapour et à Taipei.

Agnelli dont la valeur liquidative avoisine les 27 milliards de dollars, a de grandes ambitions pour cette maison atypique, aux origines pensée pour le marché chinois et basé sur les savoir-faire artisanal ancestraux d’Asie, pour des produits contemporains de mode, d’art de la table, d’ameublement, d’accessoires d’exception. Le groupe italien, fort de son expérience de développement dans le luxe international, veut en faire, tout simplement « la première marque mondiale de lifestyle dans le luxe » a déclaré John Elkann, le président d’Exor. De la famille Dumas aux Agnelli, Shang Xia reste, dixit les intéressés conduite par les mêmes valeurs : « Avec Exor, nous partageons une longue histoire familiale et une culture entrepreneuriale sur laquelle nous pourrons bâtir les prochains succès de Shang Xia », a commenté dans un communiqué Axel Dumas, le PDG du groupe Hermès.

Shang Xia a fêté ses dix ans cette année. Longtemps restée confidentielle, la filiale chinoise d’Hermès ne manque cependant pas de potentiel. Les consommateurs chinois, qui s’intéressent de plus en en plus à leur marché local et à leurs marques propres sont les premiers supporters de cette maison qui met si bien en valeur leurs artisanats et leur culture : la cérémonie du thé, proposée dans chaque boutique au visiteur, reste centrale chez Shang Xia. Cette belle maison ne « décolle » cependant vraiment que depuis peu de temps, avec une accélération des ouvertures de boutiques, toujours essentiellement en Asie, et l’ouverture prochaine d’un e-store international. Il s’agit donc d’accélérer son développement mondial, en Asie mais aussi dans le reste du monde. En France, Shang Xia est représenté par une unique boutique, rue de Sèvres.

Crédit: Sang Xia