Avril 2020 : une baisse historique des ventes de l'habillement

Comme l’avait annoncé l’IFM, la courbe des chiffres de l’habillement pour le mois d'avril a accentué sa chute. Après un mois de mars 2020 marqué par un fort recul des ventes en raison de la pandémie (-53 pour cent), les chiffres du mois d'avril se dégradent encore un peu plus. L'ensemble des circuits de distribution (hors VAD), les ventes - e-commerce compris - accusent une baisse de 85 pour cent par rapport à avril 2019, indiquent les résultats provisoires de l’IFM.

Cette baisse historique s'explique par les mesures de confinement mises en place le 17 mars. Hormis les magasins à dominante alimentaire tel que Monoprix, la totalité des points de vente était fermée pendant toute la durée du mois d'avril. Parmi l'ensemble des circuits de distribution, ce sont les hypers et supermarchés qui ont le mieux résisté (- 45,8 pour cent).

Le e-commerce explose

L’IFM souligne cependant que confinement a stimulé les achats sur internet, ces derniers ayant affiché une croissance de 57 pour cent en moyenne, tous circuits de distribution compris. Cette dynamique a permis d'atténuer quelque peu la perte de chiffre d'affaires des distributeurs.

Perspective pour le mois de mai

Pour les quatre premiers mois de l’année 2020, les chiffres d’affaires des distributeurs ont accusé un retrait de 30,9 pour cent en valeur par rapport à la même période de 2019. Le confinement s’étant progressivement arrêté à partir du 11 mai, les enseignes de prêt-à-porter ont pu rouvrir. L’évolution des chiffres d’affaires des distributeurs devrait donc bénéficier d’une moindre dégradation.

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

Crédit : FashionUnited

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS