Chiffres de l’habillement : un mois d’octobre en fort repli

Sans grande surprise, l’Institut Français de la Mode (IFM) vient de livrer ses résultats (encore provisoires) de la consommation de textile et d’habillement pour le mois d’octobre. Globalement, les ventes sont en recul de 6,6 pour cent. Et ce après un moins de septembre déjà bien bas (en repli de 2 pour cent versus septembre 2019). Mais la situation est très contrastée selon les circuits de distribution, relève l’IFM.

Ainsi, les chaînes de grande diffusion ont bénéficié d’une croissance de leur activité (+ 6,3 pour cent), tandis que les grands magasins restent toujours pénalisés par l’absence de la clientèle étrangère : ils accusent, Monoprix inclus, une chute de 21,8 pour cent . A contrario, les ventes en ligne, continuent de caracoler en tête : après la croissance du mois de septembre (+ 25,2 pour cent), celles-ci se sont encore envolées de 35,1 pour cent par rapport à octobre 2019.

Cette performance est cependant loin de suffire à compenser le ralentissement historique de l’activité. Pour les dix premiers mois de l’année, le bilan provisoire des ventes (en ligne comprises) affiche un recul de 18,7 pour cent. Et la mise en place, depuis le 29 octobre dernier d’un second confinement, fermetures des magasins à la clé, dégrade très sensiblement les perspectives pour la fin de l’année. Novembre, en toute logique, devrait être en très forte chute, alors que la décision de rouvrir les commerces devrait être prise, dans le courant de la semaine prochaine, selon Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement.

Crédit: Accessorize

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS