France : les ventes du secteur textile-habillement en retrait de 5,1 pour cent en février

Alors que le secteur de la mode entre dans une période économiquement sombre en raison de la crise sanitaire liée au covid-19, l’IFM vient de publier les résultats provisoires du secteur textile-habillement pour le mois de février 2020. Des chiffres particulièrement en baisse et qui reflètent les premiers effets du coronavirus. On note ainsi un recul de 5,1 pour cent en valeur par rapport à février 2019 pour les ventes d’articles d’habillement et textiles des distributeurs. La référence de février 2019 affichait un repli de 1,4 pour cent par rapport à février 2018. Pour rappel, le virus Covid-19 est apparu fin janvier dans la province du Hubei en Chine.

Les premiers effets du nouveau coronavirus sur l’industrie de la mode

« Les grands magasins et les magasins populaires ont été particulièrement touchés par la baisse de la consommation », note l’IFM dans son rapport. « Les grands magasins qui réalisent une grande partie de leur chiffre d’affaires grâce à la clientèle étrangère ont souffert de la chute du nombre de touristes venus d’Asie, en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus ».

Pour la suite, et comme l’a expliqué à FashionUnited François-Marie Grau, délégué général de La Fédération du Prêt-à-Porter Féminin , « il est évidemment trop tôt pour donner un bilan chiffré, mais l’on sait déjà que tout ceci va avoir un impact catastrophique sur nos entreprises. La mode, un secteur d’affaires très internationalisé, composé d’une très grande majorité de petites PME et de TPE est par essence très exposée ».

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode en France, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

Crédit : Unsplash

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS