• Home
  • Actualite
  • Business
  • Impacté par la pandémie, le bénéfice d’Inditex a plongé en 2020

Impacté par la pandémie, le bénéfice d’Inditex a plongé en 2020

By Odile Mopin

10 mars 2021

Business

Crise sanitaire et fermetures des magasins ont lourdement impacté le géant de la fast fashion espagnol. Au terme de son exercice 2020 clos le 31 janvier dernier, il annonce ce 10 mars un profit net en chute de 70 pour cent, à 1,1 milliards d’euros et un chiffre d’affaires en recul de 28 pour cent. Le propriétaire de Zara, Massimo Dutti, Pull & Bear, Bershka… annonce des ventes à 20,4 milliards d’euros, contre 28 milliards en 2019.

Un tableau attendu, en partie compensé par la dynamique spectaculaire des ventes sur internet, qui ont bondi de 77 pour cent à taux de change constant. Elles atteignent 6,6 milliards d’euros et font désormais d’Inditex, veut souligner le groupe, « un leader mondial dans la vente en ligne ». Autres motifs de satisfaction à tirer de cette année noire, la solide trésorerie du groupe (7,5 milliards d’euros) et des stocks en recul de 9 pour cent.

Ces douze derniers mois marquent sans conteste l’accélération de la digitalisation de l’entreprise, qui vient de se doter d’un nouveau siège social hyper-numérisé et rappelle avoir investi 11 milliards d’euros dans sa transformation digitale depuis 2012. Il prévoit d’en débloquer 2,7 de plus d’ici à 2022. Durant l’année, 25 nouveaux marchés en ligne ont été ouverts. Pablo Isla, le PDG a d’ailleurs commenté la pertinence de la stratégie numérique, construite autour du magasin intégré et du e-commerce.

« L’entreprise Inditex est plus forte aujourd’hui qu’il y a deux ans, grâce à son modèle économique flexible et sa plateforme de vente qui la place dans une excellente position pour l’avenir », a-t-il souligné. L’exercice 2021 a débuté par de nouvelles fermetures qui pénalisent les ventes. Avec 15 pour cent des boutiques fermées au 7 mars, celles-ci sont en recul de 4 pour cent, et de 2 pour cent seulement en excluant les marchés les plus impactés par les mesures de restriction : la Grande-Bretagne, le Brésil, la Grèce, l’Allemagne et le Portugal. Inditex estime cependant que la quasi – totalité de son parc sera rouvert à la mi-avril. Soit, à date, 6 829 vitrines dans le monde, dont 111 nouveaux en 2020. Inditex en a aussi fermé, intégration digitale oblige 751 au cours des derniers mois.

En France, le groupe désigne comme son navire amiral le magasin Zara du Pont-Neuf, rénové et agrandi. Pour mémo, le distributeur a engagé un PSE (Plan de sauvegarde de l’emploi) en France, visant 72 salariés, qui fait actuellement l’objet d’âpres discussions avec les syndicats.

Crédit: Zara Facebook