• Home
  • Actualite
  • Business
  • Jaiio booste sa plateforme de seconde main avec une levée d’un million d’euros

Jaiio booste sa plateforme de seconde main avec une levée d’un million d’euros

By Julia Garel

28 avr. 2022

Business

Aurélie Baranes et Joy Ignaczak, co-fondatrice de Jaiio. (image via Univers Presse)

Deux ans après son lancement, Jaiio, plateforme française de seconde main, accélère son développement et lève 1 million d’euros auprès de plusieurs business angels.

Lancée par Aurélie Baranes et Joy Ignaczak, Jaiio compte aujourd'hui 4 000 abonnés et comptabilise plus de 20 000 articles de mode vendus en deux ans. Son crédo ? Amener à la seconde main, des consommateurs découragés par les étapes de revente. Jaiio est en effet parti du constat selon lequel 78 pour cent des Français ne revendraient pas encore (étude Omnibus 2021). Pour y remédier, l'entreprise propose d’aller collecter directement chez les vendeurs des pièces de seconde main griffées ou haut de gamme – Chanel, Chloé, mais aussi Claudie Pierlot ou Sandro. En d’autres termes, un service clés en mains ou la plateforme inclus dans sa commission : les photos, les descriptifs, les allers-retours avec les acheteurs ainsi que l’expédition. 

Jaiio a par ailleurs noué des partenariats avec d’autres plateformes reconnues telles que Vestiaires Collectives et Vide Dressing. Au-delà de la plateforme de revente, l’entreprise a ainsi basé son business model sur l’idée d'un service technologique performant.

Jaiio lève 1 million d’euros

Cette levée de fonds d’1 million d’euros a été réalisée auprès de plusieurs business angels dont le club Provence Angels. Elle va permettre à Jaiio de développer son pôle technologique, de mettre en place un gros plan de communication, de procéder à la refonte des outils technologiques et au recrutement de talents. « L’objectif principal étant de simplifier encore davantage le processus de revente, avec une exigence d’excellence opérationnelle », indique l’entreprise dans un communiqué. 

Jaiio indique également la création de partenariats afin d’améliorer la qualité des articles de seconde main. L’entreprise de retouche Tilli est mentionnée ainsi que les Établissements Bonnet pour la rénovation du cuir.

Vous ne voulez manquer aucune actualité liée à l'industrie de la mode ? Cliquez ici pour vous abonner à la newsletter de FashionUnited.