• Home
  • Actualite
  • Business
  • Le besoin de solutions technologiques durables pour la vente au détail

Le besoin de solutions technologiques durables pour la vente au détail

ACTUALITÉ SPONSORISÉE
By Sponsor

24 janv. 2022

Business

La nécessité pour le secteur de la mode de faire des opérations durables la nouvelle norme pour préserver son avenir est devenue plus évidente ces dernières années. Il ne s’agit plus d’un mot à la mode, la durabilité a lentement tracé son chemin comme partie intégrante de l’industrie. Alors que le besoin de solutions durables se fait sentir, des partenaires comme Checkpoint Systems cherchent à soutenir leurs clients dans leur quête d'un avenir plus durable.

La durabilité est devenue plus qu’une simple tendance. C’est un impératif qui domine l’agenda de la mode et les priorités des clients. Aujourd’hui, de plus en plus de clients se questionnent quant à la provenance des matériaux utilisés dans la fabrication de leurs produits, aux procédés et conditions de fabrication et au traitement accordé aux travailleurs. Parallèlement, les marques de mode et les distributeurs sont conscients de leur rôle dans la conservation de l’environnement. Alors que les effets du changement climatique et l’impact de l’industrie sur l’environnement sont de plus en plus évidents, les regards se tournent vers le besoin d’une décarbonation, de contrer la perte de la nature et de minimiser l’utilisation de ressources naturelles. Malgré la pression croissante, l'industrie de la mode reste l'une des industries les moins respectueuses de l'environnement au monde, représentant environ 2,1 milliards de tonnes d'émissions de CO2 par an, soit 4 % des émissions mondiales annuelles, selon McKinsey. Plus de 70 % de ces émissions proviennent du processus de production et de la chaîne d'approvisionnement, tandis que le reste provient de la vente au détail, de la logistique et de l'utilisation des produits. L'industrie consomme également une grande part de ressources, en utilisant des quantités importantes de terres, d'eau, de bois et de produits chimiques pour cultiver des matières premières comme le coton et la laine. Il est clair que chaque secteur et domaine de l'industrie doit se concentrer sur ses actions de changement pour contribuer de manière significative et comparative à la réduction des impacts du changement climatique, et certains acteurs clés ouvrent déjà cette voie.

Environ 125 entreprises de re,ommée, dont Kering, PVH et Nike, se sont engagées à pousser l'industrie de la mode vers un objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050 par le biais de la Charte de l'industrie de la mode des Nations Unies pour l'action climatique lancée en 2018 . D'autres entreprises, comme H&M, visent à devenir «climate positive» (respectueux du climat) et à réduire plus d'émissions à effet de serre que celles produites par sa chaîne d'approvisionnement d'ici 2040, tout en adoptant des modèles innovants tels que la production circulaire. Cependant, malgré ces engagements à réduire les émissions et à utiliser de meilleurs matériaux, les entreprises de mode doivent aborder la durabilité à tous les niveaux de leur chaîne d'approvisionnement et améliorer simultanément les processus industriels, logistiques et de vente au détail. Pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs de développement durable, Checkpoint Systems, principal fournisseur de solutions intelligentes pour la distribution, investit continuellement dans des innovations tout en se fixant des objectifs environnementaux ambitieux. « Travailler de manière durable est un impératif, un objectif sur lequel nous travaillons consciemment en développant de nouvelles solutions et de nouveaux produits plus respectueux de l'environnement », a déclaré Mariano Tudela, Vice-président des Ventes et des Opérations Client MAS Europe chez Checkpoint Systems. En proposant à ses clients une large gamme de matériaux et d'expertise technique, Checkpoint Systems utilise son réseau mondial d'installations pour garantir que la production de ses systèmes RFID, EAS et d'étiquetage de vêtements est aussi efficace et durable que possible. Les installations de production ont été construites selon les normes les plus récentes et sont agréées par de nombreuses certifications et normes éthiques et environnementales, notamment SEDEX, REACH, OEKO-TEX, GRS et ISO 14001. Grâce à ses équipes créatives, Checkpoint s'est efforcée de repenser ses emballages en fonction des besoins des clients et de l'innovation durable. En se tournant sur l'utilisation de matériaux alternatifs, d'effets d'impression et de finitions, Checkpoint Systems propose son étiquette R-turn, un exemple phare de ses récentes innovations. « Cette étiquette est un article très facile à placer car elle n'est pas très chère à produire, elle ne nécessite pas un investissement énorme mais aide les distributeurs à réduire le nombre d’expéditions liées aux achats frauduleux (wardrobing), ce qui est bon pour l'environnement. » L'entreprise propose également des options d'étiquetage plus durables, notamment avec du papier recyclé, des ficelles recyclées, etc. Les clients peuvent partager leurs exigences exactes en matière d'options d'étiquetage et Checkpoint Systems répondra à leurs besoins.

De plus, en tant que fournisseur RFID entièrement intégré, Checkpoint Systems offre également aux distributeurs un avantage écologique avec sa mise en œuvre de la RFID. Au fur et à mesure que l'entreprise conçoit et fabrique ses propres inlays, ceux-ci sont transformés en étiquettes qui peuvent être imprimées et encodées dans ses usines de production mondiales, stratégiquement situées à proximité des fournisseurs de ses distributeurs. Non seulement ce procédé permet de réduire les émissions globales, mais la mise en œuvre de solutions RFID est aussi essentielle pour une plus grande transparence de la production et un déploiement des solutions omnicanales.

Mariano a également ajouté : « Notre solution RFID offre au consommateur final, au distributeur et à toute partie intéressée une plus grande ouverture et un meilleur détail du produit, car toutes les données nécessaires concernant le produit peuvent être facilement collectées et partagées, ce qui permet d'économiser du temps, de l'argent et des ressources. » Plus les données collectées concernant les chaînes de production et d'approvisionnement sont nombreuses, plus les entreprises de mode et les consommateurs sont mieux informés de l'impact des produits sur l'environnement et des solutions alternatives possibles.

Les entreprises de mode peuvent également utiliser les solutions RFID pour travailler plus efficacement en prévoyant mieux la demande future et les taux de vente des produits. Comme l'explique Mariano : « plutôt que de commander et de produire des stocks qui pourraient ne pas atteindre le taux de vente escompté, créant ainsi plus de déchets, les distributeurs peuvent utiliser la RFID pour travailler plus efficacement, rationaliser leur processus de production et créer moins de déchets dans l'ensemble. »

Le besoin de solutions technologiques durables pour la vente au détail va de pair avec l'objectif plus large de l'industrie de réduire son impact sur la planète et de lutter contre le changement climatique, un objectif que Checkpoint System soutient également. « Chaque année, nous évaluons et examinons notre impact sur l’environnement et nous évaluons et améliorons continuellement nos opérations afin de réduire notre impact sur l’environnement et de répondre aux besoins de nos clients en matière de durabilité. »

Plus d'informations sur www.checkpointsystems.com

CHECKPOINT
DURABILITÉ
RFID