• Home
  • Actualite
  • Business
  • Les tendances en consommation pour 2021 et au-delà

Les tendances en consommation pour 2021 et au-delà

ACTUALITÉ SPONSORISÉE
By Sponsor

11 oct. 2021

Business

La pandémie a considérablement bouleversé la façon dont les consommateurs du monde entier font leurs achats, notamment en les poussant à se connecter en ligne et en accélérant l'utilisation de portefeuilles numériques. Pour les détaillants, cette évolution a créé des opportunités d'innovation : de nouveaux canaux, de nouvelles stratégies de fulfillment et de nouvelles solutions de paiement.

Le paiement est un élément clé dans le parcours client et dans toutes les relations entre un détaillant et ses clients. « 70 % des consommateurs sont plus susceptibles de dépenser plus chez un détaillant qui propose leur méthode de paiement préférée », explique Mark Rosales, vice-président, développement commercial, paiements/banking/fintech, chez BigCommerce. « Par conséquent, connaître les méthodes de paiement privilégiées par les clients et leur offrir les meilleures options sur chaque canal est une approche que les détaillants peuvent facilement mettre en œuvre et dont ils pourront rapidement bénéficier. »

Nous avons dernièrement réalisé une enquête pour aider les détaillants à mieux comprendre l'évolution des dépenses des consommateurs. Voici une vue d'ensemble des données que nous avons relevées sur les consommateurs britanniques ainsi que quelques informations globales, y compris sur les consommateurs américains et australiens.

Où les consommateurs dépensent-ils leur argent ?

Sans grande surprise depuis l'apparition de COVID-19, 62,5 % de l'ensemble des personnes interrogées et 69,6 % de ceux basés au Royaume-Uni déclarent dépenser moins en magasin et plus en ligne, tandis que 19,6 % déclarent dépenser à peu près le même montant en magasin et plus en ligne.

Pour ce qui est de la découverte de produits, près de la moitié (54,8 %) des personnes interrogées ont déclaré trouver de nouveaux produits sur les réseaux sociaux au moins une fois par mois. Mais seuls 10 % achètent un produit découvert sur les réseaux sociaux directement depuis leur flux, tandis que 40,5 % se rendent sur le site Web du détaillant, 42 % le recherchent sur une marketplace en ligne et 7,4 % le trouvent en magasin.

Ils utilisent également beaucoup leurs appareils mobiles pour effectuer leurs achats. En réalité, 66,7 % des personnes interrogées font des achats sur leur appareil mobile au moins une fois par mois, tandis que 17,9 % le font plusieurs fois par semaine.

Ces données soulignent l'importance de créer une stratégie omnicanale cohérente qui se concentre sur les quatre piliers de la réussite : les ventes, le marketing, les opérations et le fulfillment.

Que pensent les consommateurs des achats en ligne comparés aux achats en magasin ?

Même si la majorité des consommateurs interrogés ont effectué des achats en ligne (95,2 %) depuis mars 2020, que pensent-ils véritablement de leurs expériences d'achat en ligne comparées à celles vécues en magasin ?

Plus particulièrement, une légère majorité de 36,1 % des Britanniques préfèrent faire leurs achats en magasin et 21,9 % estiment que les achats en magasin sont mieux que les achats en ligne. Mais 29,9 % admettent que les avantages que présentent les achats en ligne l'emportent sur les inconvénients.

À la question de savoir ce que les détaillants peuvent faire pour stimuler les achats, un thème qui est apparu est celui des « options de retrait ou de livraison faciles »et les personnes interrogées ont notamment commenté :« Avoir des frais d'expédition gratuits moins élevés ou un point de retrait local si possible », « Expédition gratuite ou option de retrait pratique » ou « Retrait local ».

Afin de relier les expériences en magasin et en ligne, les détaillants de mode pourraient investir dans un système d'achat en ligne et de retrait en magasin (BOPIS) — également appelé « click and collect » — pour le fulfillment des commandes. Surtout lorsqu'elle est associée à la tendance du curbside pickup, l'option BOPIS offre un moyen plus sûr de faire des achats en optimisant le temps que les clients passent en magasin.

Comment les consommateurs paient-ils leurs achats ?

Depuis mars 2020, les consommateurs utilisent de plus en plus les portefeuilles numériques pour faire leurs achats en ligne et en magasin.

Avant mars 2020, 38 % des personnes interrogées au Royaume-Uni préféraient ce mode de paiement en ligne, elles sont aujourd'hui 45,8 %. Ces personnes représentent 35,2 % au niveau mondial, ce qui montre à quel point les consommateurs britanniques sont demandeurs de cette option proposée par les détaillants.

Même constat en magasin où 22,8 % de l'ensemble des personnes interrogées et 37,8 % de celles au Royaume-Uni optent pour le portefeuille numérique comme méthode de paiement préféré. Un bouleversement plus important puisqu'ils étaient 12,1 % au niveau mondial et 22, % au Royaume-Uni à privilégier cette méthode de paiement avant le début du COVID.

Alors que l'utilisation du portefeuille numérique gagne du terrain, tant pour les achats en ligne que pour les achats en magasin, il ne s'agit plus là d'une simple option intéressante, mais d'une solution indispensable, surtout si vous vendez ou prévoyez de vendre votre marque de mode en ligne au Royaume-Uni.

Conclusion

Le e-commerce étant sur une trajectoire ascendante et continuant à se développer, les tendances relatives aux consommateurs et habitudes d'achat sont en perpétuelle évolution. Est-ce que les consommateurs vont continuer à adopter les mêmes comportements et préférences que depuis mars 2020 ? Si les tendances en consommation peuvent changer, la clé du succès consiste à rester agile et flexible. De plus, les détaillants avisés ont conscience qu'ils ne peuvent pas sur-investir dans un seul canal ; leur approche doit être omnicanale.

Téléchargez le rapport complet pour accéder à plus de données, de conseils et d'astuces.