Les ventes de LVMH bondissent et atteignent 13,3 milliards d'euros

Paris - Le numéro un mondial du luxe LVMH a engrangé 13,3 milliards d'euros de ventes au troisième trimestre, en hausse de 17 pour cent sur un an, poursuivant sa croissance dans toutes les zones géographiques grâce au succès de ses produits mode et maroquinerie, selon un communiqué mercredi.

Premier du CAC 40 à publier ses performances trimestrielles, le groupe de Bernard Arnault réalise un chiffre d'affaires nettement supérieur aux consensus établis par les agences Bloomberg et Factset, qui tablaient respectivement sur 12,6 et 12,7 milliards d'euros. « Superpouvoirs ? », se sont interrogés les analystes de Jefferies avant de souligner le caractère « solide » des chiffres du 3e trimestre. Cette publication est « de nouveau supérieure aux attentes » et place le groupe dans le pool de tête du secteur, ont également souligné les experts de Société Générale.

LVMH décolle de plus de 4 pour cent,

L'action LVMH décollait de plus de 4 pour cent, jeudi matin à la Bourse de Paris, bénéficiant à plein d'une croissance toujours au beau fixe pour le numéro un mondial du luxe au 3e trimestre.

A 09H09 (07H09 GMT), le titre montait de 4,48 pour cent à 373 euros, dans un marché en hausse de 0,42 pour cent.

« Les États-Unis et l'Europe connaissent de bonnes progressions sur le trimestre, tout comme l'Asie malgré un contexte difficile à Hong Kong », indiquait sans plus de détails le communiqué mercredi du géant aux 70 marques (Louis Vuitton, Fendi, Dior, Givenchy, Guerlain, Hennessy ou encore Sephora).

Sur les neuf premiers mois de l'année, la première capitalisation boursière française totalise 38,4 milliards d'euros de ventes, soit plus que pour tout l'exercice 2017.

Par secteurs d'activité, la Mode et Maroquinerie - division-phare du groupe - totalise 5,44 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en progression de 19 pour cent en organique.

« Louis Vuitton accomplit une performance remarquable dans tous ses métiers et dans toutes les régions », tandis que Christian Dior « réalise une progression remarquable aussi », est-il souligné.

La Distribution Sélective (Sephora, DFS) boucle le trimestre sur une progression de 4 pour cent du chiffre d'affaires, à 3,4 milliards.

Les Vins et Spiritueux voient leur activité progresser de 8 pour cent à 1,4 milliard d'euros, « la progression est forte en Chine tout comme aux États-Unis sous l'effet d'une demande soutenue ».

LVMH ne donne pas de perspective pour l'exercice en cours, mais il indique que « dans un environnement de croissance depuis le début de l'année, marqué cependant par un contexte géopolitique incertain, il continuera de faire preuve de vigilance ».

Ces résultats positifs font écho aux informations publiées en septembre par FashionUnited, précisant la bonne santé du secteur du luxe, dans un contexte de ralentissement global de l'économie. (AFP)

Photo : LVMH Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS