Lion Capital reprend les fils à broder DMC

L’ancien fleuron de l’industrie textile française DMC change de main. Le fonds britannique Bluegem a annoncé l’avoir cédé au fonds d’investissement Lion Capital, également anglo-saxon. Fondée en 1746, l’entreprise alsacienne, située tout près de Mulhouse est l’une des grandes spécialistes des fils de coton à broder, qu’elle vend partout à travers le monde et produit toujours sur son site de Mulhouse. Sous la houlette de Bluegem, propriétaire des grands magasins Liberty, Dmc a grandi et est devenu The Dmc Group, basé à Londres, constitué de deux autres sociétés : Wool and the Gang (site de vente en ligne de pelotes de laines et de crochets) ainsi que le spécialiste du tricot de laine Sirdar.

Le groupe annonce en 2018 un chiffre d’affaires de 90 millions d’euros et est présent dans une centaine de pays à travers le monde. Lion Capital, actif dans le secteur de la grande consommation, est notamment actionnaire des enseignes et marques françaises Findus et Alain Afflelou.

Images : dmc

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS