Saks Fifth Avenue pourrait sauver Barneys

La chaîne de grands magasins Barneys serait sur le point de signer un contrat d'environ 270 millions de dollars (245 millions d'euros environ) avec la société de licences Authentic Brands Group (ABG), selon des sources proches du dossier.

L’accord, qui a d'abord été annoncé par le Wall Street Journal, fait entrer en jeu Hudson’s Bay Co, licence de ABG et propriétaire de Saks Fifth Avenue. Saks pourrait alors ouvrir des magasins Barneys au sein de ses points de vente, ont indiqué des sources au New York Post. L'accord permettrait de sauver trois magasins Barneys : celui de Beverly Hills, de Boston et l'adresse phare de Madison Avenue, à Manhattan.

Si l'accord permet de sauver le vaisseau amiral de Madison Avenue, Barneys pourrait néanmoins être obligé d’abandonner jusqu'à six de ses 10 étages, a indiqué la source.

Barneys, qui compte actuellement sept magasins de détail, a été déclaré en faillite en août dernier. L'augmentation des loyers serait l'un des facteurs en cause, selon la société américaine.

Dans le cadre de la restructuration, Barneys a annoncé la fermeture de ses magasins de Chicago, Las Vegas et Seattle, ainsi que cinq de ses plus petits concept store et de sept autres point de vente Barneys.

Cet article a été écrit pour FashionUnited.uk. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.

Photo : Barneys New York. Crédit : PhillipPessar, Flickr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS