• Home
  • Actualite
  • Business
  • SMCP, à son tour, touché par les troubles à Hong Kong

SMCP, à son tour, touché par les troubles à Hong Kong

By AFP

6 déc. 2019

Business

Paris - La maison mère des marques de prêt-à-porter Sandro, Maje et Claudie Pierlot (SMCP), affectée notamment par les troubles qui secouent Hong Kong, a annoncé vendredi une révision à la baisse de sa marge d'excédent brut d'exploitation pour 2019.

La sanction en Bourse a été immédiate : à 09H15 (08H15 GMT), l'action SMCP chutait de 19 pour cent à 8,69 euros à Paris. Tout savoir sur les résultats en Bourse de SMCP.

Un objectif de croissance inchangé

SMCP indique qu'elle suivra « très attentivement » la situation dans l'ancienne colonie britannique et « prendra toutes les mesures nécessaires pour en limiter l'impact à l'avenir ».

En revanche, le groupe, malgré les performances plus faibles de Claudie Pierlot liées à sa moindre exposition internationale, confirme son objectif de croissance du chiffre d'affaires annuel comprise entre 9 et 11 pour cent à taux de change constant.

« Dans les autres régions et marques, le groupe progresse, conformément à ses attentes, affichant notamment une croissance "like-for-like" (sur une base comparable, NDLR) positive au 3e et au 4e trimestre (à date), ainsi qu'une croissance forte en Chine continentale », assure-t-il.

Début septembre, le groupe, dont l'actionnaire majoritaire est Topsoho, une société détenue par le Chinois Shandong Ruyi, avait déjà annoncé un bénéfice net de 17,2 millions d'euros au premier semestre en baisse de 27 pour cent à norme comptable comparable.

SMCP vient également d'acquérir la maison De Fursac avec l'objectif de se renforcer sur le marché du prêt-à-porter pour hommes.

Les marques Sandro et Maje ont été fondées à Paris, respectivement en 1984 et en 1998 par Evelyne Chetrite et Judith Milgrom, qui continuent à en assurer la direction artistique. Pour sa part, la marque Claudie Pierlot, fondée en 1984 par Mme Claudie Pierlot, a été acquise par le groupe en 2009. (AFP)

Photo : Claudie Pierlot Facebook

Claudie Pierlot
HONG KONG
Maje
Sandro
SMCP