Les exportations horlogères suisses ont chuté de 10,7 pour cent en juin sur fond de forte baisse à Hong Kong mais aussi sur plusieurs grands marchés européens, dont la France et l'Italie, a annoncé jeudi la fédération horlogère (FH).

Sur le mois écoulé, elles ont atteint 1,7 milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros), contre 2 milliards de francs suisses en mai, indique la fédération dans un communiqué.

La baisse des exportations s'est nettement accentuée vers Hong Kong, un marché clef pour les fabricants de montres suisses, dégringolant de 26,8 pour cent en juin, contre un repli de 7 pour cent le mois précédent.

« Les manifestations récentes n'y sont certainement pas étrangères », a noté la fédération horlogère.

Exportations de montres en baisse dans toute l'Europe

Si les exportations de montres se sont accrues de 12,7 pour cent vers le Royaume-Uni - malgré la perspective du Brexit - elles ont également diminué vers les autres grands marchés européens, affichant une baisse de 23,7 pour cent en France, de 16,6 pour cent en Italie et de 2,9 pour cent en Allemagne.

Elles ont par contre augmenté de 7,2 pour cent vers les Etats-Unis, de 1,7 pour cent vers la Chine et de 3,1 pour cent vers le Japon, qui comptent parmi les grands marchés du luxe.

En juin, tous les segments de prix ont été touchés, y compris les montres dont le prix à l'export dépasse 3.000 francs suisses. Si la baisse est moins prononcée, ce segment des montres de luxe avait jusqu'à présent compensé le repli sur les entrées et moyen de gamme.

Sur les six premiers mois de l'année, les exportations horlogères suisses s'élèvent à 10,6 milliards de francs suisses, soit une hausse de 1,4 pour cent sur un an.

A 12H38 GMT, l'action Richemont s'appréciait de 0,07 pour cent à 85,32 francs suisses tandis que Swatch Group grappillait 0,03 pour cent à 306,60 francs suisses alors que le SMI, l'indice de référence de la Bourse suisse gagnait 0,77 pour cent.

Jeudi, Richemont, le groupe propriétaire de Cartier mais aussi des montres IWC, Piaget et Jaeger-LeCoultre, a fait état d'une hausse de 12 pour cent de ses ventes trimestrielles, portées par l'Asie-Pacifique à l'exception de Hong Kong. Mercredi, Swatch Group avait lui aussi indiqué que ses ventes avaient pâti des troubles politiques à Hong Kong. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS