La Fondazione Prada réinvente son offre culturelle via les réseaux sociaux

Alors que les détaillants et les marques sont confrontés à des fermetures temporaires pendant l'urgence sanitaire actuelle, une vague d'initiatives défie les nouveaux canaux de communications. La Fondazione Prada est à l'avant-garde de l'engagement culturel dans ce contexte inédit, sans audience physique.

Laboratoire numérique d'idées

En se concentrant sur les visiteurs « distants », la Fondazione Prada et ses canaux de médias sociaux ont été transformés en un laboratoire d'idées, une plate-forme flexible dans laquelle sont testés de nouveaux formats qui pourront, par la suite, être davantage développés, au-delà de l'urgence actuelle.

La fondation a ouvert ses archives où, via une liste de mots clés, les utilisateurs peuvent explorer sa section « Glossaire ». En publiant des images d'archives et des vidéos, des textes inédits, des extraits de catalogues et des revues de presse, des pistes thématiques et des dialogues idéaux entre différentes activités seront établis, a déclaré la Fondazione Prada dans un communiqué.

« Depuis la fermeture temporaire des espaces d'exposition, les projets Cinéma, les ateliers de l'Accademia dei bambini et les activités éditoriales inventent de nouveaux modes de concrétisation et de participation de notre public », a déclaré la Fondazione Prada. Le projet peut être trouvé sur le compte Instagram de la fondation via le hashtag #AccademiaAperta.

Pour les créatifs soumis aux mesures de confinement, Adobe, la société de logiciel graphique, a également offert à ses utilisateurs de Creative Cloud deux mois gratuits, car de nombreux artistes et designers qui s'appuient sur ses logiciels et applications sont obligés de travailler à domicile.

Au Royaume-Uni, Marguerite London, un groupe d'adhésion sociale pour les femmes dans les arts visuels, a lancé une liste de réseautage pour connecter les créateurs avec les emplois et les concerts disponibles, rapporte The Art Newspaper. Comme nous avons dû annuler nos événements dans un avenir prévisible, il était important d'agir rapidement pour fournir un espace alternatif dans lequel des personnes de tous les sexes pourraient se réunir pour se soutenir mutuellement en ces temps difficiles », a déclaré la fondatrice du groupe, Joanna Payne.

Cet article a initialement été écrit pour FashionUnited.uk. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode en France, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

Crédit : Fondazione Prada

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS