Bouchra Jarrar quitte Lanvin

Alors que FashionUnited annonçait des inquiétudes chez Lanvin en début de semaine, la maison parisienne se sépare de sa directrice artistique.

Nommée en mars 2016 à la tête des collections femme de la maison Lanvin, Bouchra Jarrar n’aura pas fait long feu sur place. Après 16 mois d’implication, contre 14 ans pour son prédécesseur Alber Elbaz, il semble que le challenge soit difficile à relever tant Lanvin semble s’enfoncer dans la crise. La griffe, tombée dans le rouge en 2016, accusait alors une baisse de ses ventes de 23 pour cent et 2017 ne semble pas voire les chiffres remonter. Les deux premiers mois de l’année accusait une nouvelle chute des ventes de 32 pour cent.

Un futur dans le flou

Ayant arrêté sa marque pour se donner corps et âme à la femme Lanvin, Bouchra Jarrar admettait à la presse en mars dernier « avoir beaucoup de pression sur elle ». Comment rassurer les acheteurs quand celui qui a créé une vraie complicité avec les clientes du monde entier n’est plus ? Comment faire remonter les ventes quand les chiffres sont au plus mal ? Et surtout comment fédérer les équipes au cœur desquelles des licenciements sont en cours ? Alors que Madame Wang, qui détient 75 pour cent de l’entreprise, lorgne du côté des outlets et magasins de déstockage avec l’envie d’y lancer une ligne de maroquinerie dédiée pour sortir du rouge ; les spécialistes du luxe, partagés, jugent déjà l’initiative destructrice de valeurs. Alors qu’adviendra t-il de Lanvin, maison de luxe française lancée en 1889 ? L’avenir s’annonce complexe.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS