Fashion emotion : la liste d’Alix Petit

A Milan, Londres et Paris, les présentations des collections Homme printemps-été 2021 ont migré vers la toile. Chacun derrière son écran a pu assister à un ersatz de Fashion Week, passant d’une vidéo à une autre, comblant les blancs par un riche contenu en ligne. La nouvelle approche a bien sûr fait débat. Originalité et gain de temps pour certains, manque d'émotion pour d’autres. Cette dernière critique nous a donné envie d’interroger la mémoire des professionnels de la mode. Tour à tour, designers, retailers et prévisionnistes ont sondé leurs souvenirs sensitifs liés aux défilés.

Envie, curiosité, excitation, sérénité… les shows balaient un large spectre d’émotions qu’il est aujourd’hui bon d’exhumer. Pour poursuivre cette série d’interview : Alix Petit, fondatrice de Heimstone.

Une collection qui vous a ému aux larmes ?

A peu près toutes les collections de Giambattista Valli.

Un défilé qui vous a donné la chair de poule ?

Le défilé « coup de soleil » (printemps-été 2020) de Jacquemus, dans les champs de lavande.

Un défilé qui vous a ennuyée ?

Je ne me souviens que de ceux qui m’ont émerveillée !

Une collection qui vous a procuré un sentiment de sérénité ?

La douceur et la rondeur des collections de Cecilie Bahnsen.

Un défilé qui vous a révoltée ?

Les défilés Vêtements, je trouve ça toujours super brutal.

Une collection dont le sens vous a échappé ?

Y/project, je suis toujours perdue, même si certaines pièces sont parfois somptueuses.

Un défilé qui vous a donné envie de tout porter ?

Le défilé Ami automne hiver 2020-21, je porterais tout, de la femme et de l’homme !

Fashion emotion : la liste d’Alix Petit

Un créateur qui attise votre curiosité ?

Phoebe Philo, je la trouve fascinante.

Crédit : Portrait Alix Petit. Cecilie Bahnsen PE20. Ami - Gio Staian.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS