(publicité)

Saks Fifth Avenue arrive en Inde par le biais de la société locale Aditya Birla Group afin de mettre en marche ses premiers établissements dans le pays asiatique.

Le premier centre sera situé au sein du complexe Worldmark 2, à Delhi, qui dispose de plus de 130.064 mètres carrés de superficie commerciale.

Saks occupera un espace de 9 290 mètres carrés, d’après The Economic Times. Le groupe Aditya rechercherai également un autre espace à Bombay

Aditya Birla Fashion est un des retailers les plus importants d’Inde. Fondé en 1857, le groupe contrôle les marques Louis Philippe, Van Heusen, Allen Solly et les grands magasins Pantaloons.

Quant à Saks, il appartient au groupe Hudson’s Bay, qui se trouve actuellement en pleine négociations pour racheter l’enseigne Macy’s.

Petit Bateau déménage son siège de Barcelone

Petit Bateau a déménagé ses bureaux de Barcelone, laissant son local de la rue Tusset pour s’installer sur la Rambla de Catalunya.

Selon Salvador Aymerich, directeur général de la filiale espagnole, ce changement de site répond à la volonté de la marque de se rapprocher de ses principaux points de vente situés au coeur de la ville où « la mode est vécue plus intensément ».

La marque de mode enfantine et féminine est arrivée en Espagne en 1987 avec la création de la filiale Petit Bateau Ibérica à Barcelone. Aymerich dirige l’activité de l’entreprise en Espagne et au Portugal où il compte une centaine d’employés répartis entre les bureaux et les points de vente.

Plus de franchises en monobrand

Si Petit Bateau vient d’ouvrir à Malaga son premier magasin en Andalousie, où jusqu’à présent elle n’opérait qu’à travers les grands magasins El Corte Inglés, la marque dispose aujourd’hui de plus de 200 points de vente en multimarque en Espagne et au Portugal.

Il y a deux ans, Petit Bateau a mis en marche un plan d’ouverture de franchises afin de renforcer son expansión en Espagne en canal monobrand. Ce plan a été décidé dans le pays quelques années après la crise face à la reprise de l’activité du retail.

Petit Bateau appartient à Yves Rocher depuis 1988, malgré que ses origines remontent à 1893. Le label est présent en Europe, en Russie, au Japon et au Maroc avec 480 points de ventes à l’international. Selon les dernières statistiques disponibles, Petit Bateau commercialise près de 26 millions de vêtements par an et chiffre près de 180 millions d’euros.

Photo : Petit Bateau

Vanessa Seward ouvre une cinquième boutique à Londres

Vanessa Seward installe sa cinquième boutique à Londres dans le quartier de Notting Hill. Après Paris et Los Angeles, Londres représente un ancrage particulier pour la créatrice qui a passé son enfance dans la capitale britannique.

Laurent Deroo Architecte a travaillé en étroite collaboration avec Vanessa pour créer un espace familier qui possèdent les codes de chaque boutique. La façade et les écrans laqués bleu nuit, la pierre veinée sud américaine nommée Sequoia Brown et les détails en laiton bombé sont présents. Le rez-de-chaussée est conçu comme une vitrine intérieure, mettant en lumière certains éléments de la collection sur de larges monolithes minéraux.

Un escalier discret en orme se faufile derrière un mur en verre coloré et donne accès aux salons d’essayage capitonnés de tissu tendu, ornés de bois et de miroirs géométriques. Cet espace chaleureux aménagé avec une large banquette et deux cabines d’essayage privatives donne sur un ravissant jardin anglais.

La sélection musicale sur mesure a été créée par le mari de Vanessa, le compositeur et producteur Bertrand Burgalat. Un sweatshirt « Excuse my French », a été créé exclusivement pour le lancement de la boutique.

Photo : Vanessa Seward

L’ouverture de son premier magasin dans le pays à eu lieu à Cape Town. Elle a été exécutée par Surtee Group, une entreprise sudafricaine spécialisée dans le retail ayant facilité l’entrée d’autres labels de mode comme Hugo Boss, Paul Smith et Burberry.

La marque américaine a choisi un local situé dans le centre commercial V&A Waterfront de Cape Town pour son premier point de vente en Afrique, selon Modaes.es. Le magasin, d’une superficie de 232 mètres carrés, est logé à côté d’enseignes comme Tom Ford, Louis Vuitton, Versace ou encore Gant et Zara.

Michael Kors a conclu les neuf premiers mois de son année fiscale sur une baisse de 12,5 pour cent de son bénéfice net. Sur cette période, le groupe a gagné 579,3 millions de dollars (538,5 millions d’euros), face aux 662,1 millions de dollars (615,5 millions d’euros). Au 31 decembre 2016, Michael Kors disposait de 816 établissements dans le monde.

H&M renforce la présence de sa chaîne & Other Stories et ouvrira le mois prochain deux unités en Corée du Sud.

Les premiers magasins & Other Stories seront situés à Séoul où se trouve également la chaîne Cos depuis le printemps 2014.

En parallèle, H&M continuera son expansion aux Etats-Unis où le groupe vient de mettre en marche un magasin à Washington, le sixième de la chaîne dans le pays et le premier à l’extérieur de New York et de Los Angeles.

En 2016, H&M a obtenu une croissance de 6 pour cent sur ses ventes, contre 19 pour cent en 2015. Le bénéfice du groupe, de son côté, a baissé de 10,8 pour cent pour un total de 18 836 millions de couronnes suédoises, soit 1 991 millions d’euros.

USA: face à Amazon, les grands magasins cherchent de nouvelles recettes

Face au géant du commerce en ligne Amazon, les grands magasins américains cherchent de nouvelles recettes pour attirer les clients et éviter de devoir fermer leurs portes à cause de la baisse de leurs ventes.

Grâce aux applications sur smartphones, ils envisagent ainsi d'envoyer des coupons de réduction aux chalands passant devant leurs portes pour les inciter à entrer et faire des achats, ou faciliter leur parcours dans les rayons à la recherche du produit désiré. Mais il leur faudra aller beaucoup plus loin pour lutter contre le commerce en ligne. "Quand ils entrent dans le magasin, vous ne voulez pas nécessairement qu'ils ne se préoccupent que de leur application", souligne Ronny Max, un consultant pour l'industrie de la distribution spécialisé dans l'étude des comportements. "La raison précise pour les faire venir au magasin est d'établir une relation avec le magasin" affirme-t-il.

La concurrence du commerce en ligne ne touche pas que les grandes surfaces. La chaîne de vêtements haut de gamme Ralph Lauren s'est séparée la semaine dernière de son directeur Stefan Larsson, pourtant récemment arrivé, en raison de désaccords avec le fondateur de la marque sur la manière de "faire évoluer la partie créative et les relations avec les clients".

Le PDG français du célèbre bijoutier Tiffany, Frédéric Cumenal, a aussi quitté ses fonctions la semaine dernière après des résultats décevants. La concurrence du commerce en ligne se fait lourdement sentir pour les commerces traditionnels. Macy's a annoncé le mois dernier la fermeture d'une centaine de ses grands magasins et la suppression de quelque 10.000 emplois. La chaîne pourrait être rachetée par le canadien Hudson's Bay (La Baie en français).

Sears, qui possède la marque éponyme mais également les supermarchés Kmart, a annoncé la fermeture de 300 magasins au total depuis septembre, un nombre de suppressions d'emplois non précisé et la vente des murs de plusieurs de ses magasins pour tenter de stopper son hémorragie financière.

Intelligence artificielle

Parmi les solutions retenues pour attirer les clients, les magasins "en dur" veulent utiliser les ressources de l'intelligence artificielle pour diriger les acheteurs dans les rayons et équiper leurs vendeurs de tablettes informatiques leur permettant de mieux connaître leurs habitudes et les renseigner sur les prix et la disponibilité des articles.

La décennie à venir sera "l'âge d'or" du consommateur à qui sera offert "une gamme sans cesse plus large de produits et de services personnalisés", estime le cabinet Accenture Strategy dans un rapport présenté le mois dernier au Forum économique de Davos. Ce rapport incite également les responsables politiques à adopter une stratégie pour contrer "les risques potentiels pour la société" constitués par la fermeture de lieux de rencontres comme les centres commerciaux, les licenciements massifs dans la distribution et les pertes de revenus pour les collectivités locales.

Ralph Lauren a installé dans son magasin vedette de la Cinquième Avenue à New York une "cabine d'essayage interactive" où les clients peuvent essayer des vêtements de différentes tailles et couleurs sans en sortir. Le système peut parler plusieurs langues, suggérer des articles assortis et effectuer le paiement. Selon Oak Labs, qui a développé cette cabine, les ventes ont augmenté de jusqu'à 55% dans les quelques magasins où elle a été installée. Mais elle reste très chère pour une utilisation de masse.

Le géant informatique IBM travaille lui avec les commerçants pour analyser des données tirées de l'observation des habitudes et du parcours des clients grâce à leurs smartphones. Cela permet de savoir, par exemple, si l'un d'entre eux a visité le rayon chaussures sans rien acheter et l'inciter à changer d'avis à coup d'offres et de ristournes.

Les efforts pour attirer et retenir les consommateurs dans les magasins sont pour certaines enseignes un pied-de-nez de l'histoire. Sears, fondée il y a plus de 130 ans à Chicago (nord), a attendu 1925 pour ouvrir des magasins en dur, après avoir pendant près de 40 ans vendu ses articles sur catalogues expédiés au domicile des acheteurs potentiels, préfigurant ainsi le modèle économique faisant aujourd'hui la fortune... d'Amazon. (AFP)

Photo: Amazon Go logo, courtesy of Amazon

Asics passe la vitesse supérieure en Amérique Latine. La marque japonaise de mode et d’articles de sport, a annoncé avoir constitué ses premières filiales au Chili et au Pérou en 2016 afin d’assurer une meilleure gestion et d’augmenter ses ventes dans al région. Jusqu’à présent, l’entreprise contrôlait l’ensemble de son activité en Amérique depuis sa filiale de Californie.

Au Chili, la filiale située à Santiago dispose d’un capital initial de 700 millions de pesos chiliens, soit plus d’un million d’euros et sera dirigée par Fernando Jaume, ancien responsable du wholesale de Dorel Sports et de Specialized Bicycle Components.

La filiale péruvienne de Asics, située à Lima, aura un capital initial de trois millions de soles péruviens, soit 854 739 millions d’euros et sera dirigée par Christian Manchego. Les deux nouvelles sociétés sudaméricaines distribueront des sneakers, des vêtements et des accesoires de sports du groupe, des marques Asics et Onitsuka Tiger.

Fondée en 1949, Asics a son siège situé à Kobé (Japon) et a conclu 2015 sur des ventes à hauteur de 428,496 millions de yens, soit 3,5 millions d’euros.

Uterqüe ouvrira bientôt en Roumanie et au Kazakhstan

Uterqüe, la plus jeune chaîne de mode et d’accessoires du groupe Inditex se lance à la conquête de l’est. Elle prépare son entrée dans les six prochains mois en Roumanie et au Kazakhstan. Paralèlement, Uterqüe renforcera sa présence dans les pays où la marque est déja présente et ouvrira au Mexique et au Moyen-Orient, a indiqué la chaîne au site espagnol Modaes.es.

Lancée en 2008, Uterqüe dispose d’un réseau de 70 magasins répartis dans douze pays comme l’Arabie Saoudite, le Mexique, les Emirats Arabes, le Maroc ou la Russie.

Au Kazakhstan, Inditex comptait déjà quatre magasins Zara, quatre Pull&Bear, trois Massimo Dutti, quatre Bershka, cinq Stradivarius, deux Oysho et trois Zara Home, le 30 octobre 2016.

Photo: Uterqüe

Ouverture de Weekday à Londres et Paris

Weekday, la marque scandinave détenue par le groupe H&M, étend son espace de vente, avec des ouvertures de magasins prévues à Londres et à Paris, le Printemps-Eté.

Les magasins seront situés sur la rue Regent à Londres et sur la rue Vieille du Temple dans le quartier du Marais de Paris, a déclaré la marque, qui gagne ainsi deux nouveaux marchés, cette année.

Lancé en 2002 à Stockholm, Weekday compte actuellement 27 magasins en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède. La marque a déclaré qu'elle avait un « plan d'expansion solide » pour croître sur ses marchés existants, tout comme dans de nouveaux pays, dans les années à venir.

Ouverture de Weekday à Londres et Paris

« Le Royaume-Uni et la France ont toujours été à l'ordre du jour de notre expansion européenne, car les deux villes sont des capitales de la mode. L’ouverture sur Regent Street à Londres est une grande opportunité pour nous, car c'est l'une des premières destinations de shopping au monde », a déclaré le directeur général de la marque, David Thörewik. « La rue Vieille du Temple est l'épithète de la mode actuelle et jeune à Paris. Nous sommes convaincus que notre approche moderne et consciente de la mode sera un grand choix pour ces deux nouveaux endroits. »

Ouverture de Weekday à Londres et Paris

Weekday est connu pour ses basiques et ses denims, visant « les jeunes adultes urbains, conscients et sensibles au style ». La griffe possède une vaste collection interne ainsi qu'une petite sélection de marques externes.

Les dates d'ouverture seront annoncée dans les prochains mois.

Photo : Courtoisie de Weekday

Louis Vuitton fait ses valises au Mexique et déménage son point de vente situé à l’intersection de l’avenue Masaryk et de la rue Molière pour s’installer au numéro 433 de Masaryk, à l’angle de la rue Goldsmith.

Les travaux du nouveau point de vente de Louis Vuitton à Colonia Polanco ont commencé et seront exécutés par l’entreprise Constructora Orix. Le nouveau magasin d’une superficie de 200 mètres carrés, plus petit que le local que la marque désoccupe, devrait ouvrir ses portes en juillet prochain.

LVMH opère depuis plus de 25 ans au Mexique et dispose d’un réseau de sept magasins dans le pays situés à El Palacio de Hierro et Cancun.