• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Le e-commerce franchira le cap des 130 milliards d’euros d’ici la fin 2021

Le e-commerce franchira le cap des 130 milliards d’euros d’ici la fin 2021

By Odile Mopin

il y a 1 jour

Retail

Fevad-Facebook

Les ventes sur internet ont augmenté de 15 pour cent au troisième trimestre 2021, alors que le secteur du e-commerce s’apprête à franchir le cap des 130 milliards d’euros à la fin de l’année : tel est le premier constat de la Fevad (Fédération de vente à distance et du e-commerce) qui a présenté ce 25 novembre les résultats trimestriels de son baromètre et ses prévisions pour la fin de l’année.

Cette croissance a été tirée par la reprise, après le « dur » de la crise sanitaire, du secteur des services, dont le e-tourisme. Au total, 515 millions de transactions en ligne ont été effectuées durant le troisième trimestre, pour un chiffre d’affaires global de 30,6 milliards d’euros. Après un chiffre d’affaires cumulé de 92,1 milliards sur les 9 premiers mois (+ 18 pour cent versus la même période en 2020), le e-commerce devrait donc atteindre 130 milliards pour l’ensemble de l’année 2021.

Selon les prévisions de la Fevad, cette tendance haussière va perdurer au quatrième trimestre, avec des ventes en ligne qui pourraient dépasser 37 milliards d’euros. Cette croissance sera portée par la poursuite de la reprise du secteur transport, tourisme, loisirs. En revanche, concernant les produits, « le niveau des ventes pourrait être un peu en-deçà de ce qu’il était l’an dernier avec le second confinement », a indiqué la fédération.

Pas d’évolution, cependant, concernant le montant moyen d’une transaction sur internet, à 59,50 euros. La fréquence d’achat continue revanche de progresser passant à 14,5 transactions par acheteur par trimestre (contre 13,8 au troisième trimestre 2020) pour un total de 863 euros soit 48 euros de plus en un an. Le nombre de sites marchands actifs est par ailleurs en progression de 13 pour cent par rapport au troisième trimestre de l’année dernière.

Au chapitre des catégories de produits les plus prisées en lignes, la Fevad a observé le maintien du haut niveau d’achat des produits techniques et des articles de mobilier et décoration. Ce n’est pas le cas des ventes d’habillement qui ont marqué le pas sur internet depuis la réouverture des magasins (-6 pour cent par rapport au troisième trimestre 2020). Enfin, les ventes numériques des enseignes poursuivent leur progression, mais plus lentement depuis les réouvertures des magasins : + 3 pour cent au regard de 2020, mais +32 pour cent versus le troisième trimestre 2019 !

Un Black Friday et des intentions d’achats de Noël prometteurs

Avec Médiamétrie, la Fevad s’est aussi penchée sur les achats de fin d’année et les temps forts promotionnels de ce dernier trimestre. En 2020, un tiers des cyberacheteurs ont profité du Black Friday (ce 26 novembre) et-ou du Cyber Monday (29 novembre) pour faire des achats sur internet, notamment pour acheter la totalité ou une partie de leurs cadeaux de Noël.

Cette année encore, l’e-commerce reste incontournable puisque les deux tiers des cyberacheteurs ont l’intention de profiter de ces deux opérations promotionnelles pour faire des achats exclusivement en ligne, essentiellement parce qu’ils estiment que « les promotions y sont plus intéressantes ». La majorité d’entre eux (85 pour cent) profitera même de ces événements en ligne pour effectuer des achats de Noël. Les acheteurs en lignes se préoccupent également d’éthique et de l’environnement puisque 32 pour cent d’entre eux ont l’intention d’offrir des produits de seconde main achetés sur internet. Enfin, le budget consacré aux achats de Noël en ligne restera stable pour 67 pour cent du panel interrogé par Médiamétrie, et sera plus élevé pour 9 pour cent d’entre eux.

Vous ne voulez manquer aucune actualité liée à l'industrie de la mode ? N'attendez plus et faites comme de nombreux autres professionnels du secteur : Inscrivez-vous à la newsletter de FashionUnited !