• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Mango va commercialiser d’autres marques sur sa nouvelle marketplace

Mango va commercialiser d’autres marques sur sa nouvelle marketplace

By Sharon Camara

24 févr. 2021

Retail

Forte de son succès en ligne, consolidée depuis la pandémie mondiale, Mango veut diversifier son offre. L’enseigne de fast fashion va développer une marketplace sur laquelle, d’autres marques qui proposent une offre complémentaire, seront commercialisées.

La première étape de ce projet a été la signature d'un accord avec la marque de lingerie italienne Intimissimi, du groupe Calzedonia, pour la commercialisation d’une large sélection d’articles via le canal en ligne de Mango. Dès le printemps, Mango vendra les collections Intimissimi sur ses plateformes e-commerce et cela permettra à l’enseigne de mode d’intégrer le marché de la lingerie.

« Notre objectif n'est pas de devenir une marketplace multimarque massive, mais d'étendre notre offre commerciale avec des marques qui correspondent à notre positionnement », précise dans un communiqué Elena Carasso, directrice online et client chez Mango.

Dans un premier temps, l'accord avec Intimissimi est prévu pour une durée de 3 ans, avec le lancement de ce service dans six pays (Espagne, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Portugal et France), en vue de l’étendre progressivement aux autres marchés où Mango vend ses produits via son portail en ligne.

Concernant les prochaines étapes, Elena Carasso indique : « L'écosystème technologique qui a été développé ces derniers mois pour pouvoir commercialiser les collections d'Intimissimi nous permettra d’intégrer de nouvelles marques en accédant à leurs produits et leurs stocks. Nous continuerons à analyser les nouvelles opportunités sources de valeur pour nos clientes, en restant toujours particulièrement prudents concernant les associations à la marque Mango, qui constitue l'un de nos plus grands atouts. »

En octobre 2020, Mango a célébré le vingtième anniversaire de son site internet et s’est fixé comme objectif d'atteindre le milliard d'euros de chiffre d'affaires en ligne en 2021.

Crédit : Mango