• Home
  • Actualite
  • Salons
  • Denim Première Vision : les 5 innovations à ne pas rater !

Denim Première Vision : les 5 innovations à ne pas rater !

By Céline Vautard

2 mai 2017

Salons

Durant 48 heures, le salon dédié au denim a fait le plein de visiteurs révélant des innovations écologiques et technologiques. Retour sur ce qu’il ne fallait pas manquer !

À l’aube de ses 10 ans, Denim Première Vision a fait découvrir à l’ensemble de ses visiteurs ce que pourrait être le denim de demain. Au sein du Paris Event Center, les 26 et 27 avril, l’ambiance était entre écologie et technologie. « Si l’écologie est le thème fort de toute l’industrie et connaît de vraies évolutions, la technologie reste toutefois connectée au Sport actif à savoir, par exemple, des produits à fibres performantes sur un aspect vintage », explique Marion Foret chef de produit mode chez Denim Première Vision.

Un denim plus green

Sur le créneau du denim recyclable, Advance Denim (Chine) a exposé une toile combinant fibres de coton et filament 100 pour cent recyclable. Alors qu’habituellement les mélanges coton/polyester ne sont pas recyclables car on ne peut pas séparer les fibres ; ici, l’action est rendue possible se dissout dans l’eau et permet le recyclage des deux fibres. L’idée est même d’inviter le consommateur à rapporter son denim usagé en magasin qui le renverra à l’usine afin de recycler entièrement le produit.

Chez M&J Group, l’innovation concerne la réduction des coûts de la laverie. Eau, énergie, produits chimiques … Grâce à un système de monitoring et de mesure complet du cycle, l’outil permet une traçabilité complète du processus de production d’une toile de denim. Toutes les mesures sont prises en compte afin d’aider à la mise en place d’un plan de réduction de la consommation. Unique en son genre, le logiciel devrait prochainement être mis à la disposition d’autres laveries.

Enfin, révolution en rayon en vue avec Artistic Fabric Mills (Pakistan) qui vise à équiper des articles d’un QR code permettant d’accéder aux informations de production des jeans. De quoi avoir un aperçu de l’approche éco-responsable de l’entreprise, offrant une complète transparence du processus de production : du coton au vêtement fini. Celle-ci utilise déjà un mélange de fibres éco-responsables (coton bio, cotton BCI, polyester recyclé coolmax), une teinture plus verte (réduction de la quantité d’eau utilisée), un lavage plus propre… « Ce type de démarche qui vise à atteindre le consommateur est très nouvelle auprès des fabricants, souligne Marion Foret. On entre dans l’ère de la traçabilité globale qui permet aux clients de comprendre le processus de fabrication d’un produit. »

Du côté de la Tech

En parallèle, un autre univers a permis de découvrir le denim de demain. Ainsi, l’artiste Pauline Van Dongen a présenté avec Solaar Windbraker une veste en denim recyclé, waterproof, intégrant des panneaux solaires. Grâce à une batterie dissimulée dans la doublure, rechargée grâce aux panneaux solaires flexibles, celle-ci permet de recharger n’importe quelle technologie portative (téléphone, caméra, GPS…), même avec peu de soleil. Le smartphone peut être également rechargé sans connexion (wireless).

Des on côté, la marque de streetwear américaine Rochambeau exposait l’une de ses vestes produite en édition limitée avec Avery + Evrythng (15 pièces ont été commercialisées en décembre 2016). Celle-ci, équipée de puces et QR-codes, cachés dans la doublure, permet d’accéder à un contenu exclusif. Le porteur peut utiliser son smartphone pour interagir avec la technologie cachée de la veste. Celle-ci offre un parcours de la ville de New-York avec des étapes uniques pour proposer au consommateur un itinéraire personnalisé (galeries d’art, magasins, évènements ou restaurants).

Photos : Denim Première Vision

Pour accéder à tous nos articles sur le denim, cliquez ici.