Les prix de la laine et du coton ont atteint un pic historique, la demande dépassant la production

Les fibres de laine et de coton ont atteint des sommets. Grâce à la demande accrue des producteurs et des détaillants locaux, les niveaux plus élevés de confiance des consommateurs et une meilleure rentabilité basée sur des marges croissantes, le coton et la laine ont des prix forts historiques.

Ainsi, le prix de la laine a atteint son point culminant, depuis avril 2013, et coûte actuellement environ 13 dollars le kilo, soit près de 12 euros. L’utilisation croissante de la laine fine, pour la mode haut de gamme, s'est avérée une aubaine pour des pays comme l'Australie.

Le prix de la laine augmente lorsque la production devient rentable

L'industrie mondiale de la laine a changé récemment, à mesure que la quantité de laine disponible augmente et est donc plus disponible sur le marché de l’habillement. Stuart McCullough, directeur général de The Woolmark Company, a expliqué dans une interview accordée à Fibre2Fashion qu’ « au cours des dix dernières années, le prix (de la laine) a augmenté et ce fut le plus grand changement ».

« Les agricultures sont devenues rentables. C'est un énorme changement, car les agriculteurs gagnent maintenant de l'argent. Il y a dix ans, ce n’était pas le cas. Ils maintiennent l'industrie en vie », a conclu Stuart McCullough.

Les analystes ont également constaté que les acheteurs de textiles s'éloignaient progressivement de la Chine et retournaient vers des pays occidentaux comme l'Italie. « Avant, les marques payaient beaucoup moins, car elles fermaient les yeux sur la qualité », a déclaré à Reuters, Giovanni Germanetti, directeur général du producteur de tissu et de fil italien Tollegno 1900. Pour Giovanni Germanetti, le retour des clients répond à une demande d’un meilleur rapport qualité/prix.

Sur une note connexe, Alessandro Brun, professeur au MIP Milan Politecnico, a déclaré que les marques s’intéressent maintenant également à la traçabilité des produits et veulent éviter de risquer leur réputation.

L'intérêt croissant des producteurs de vêtements pour la laine fine a fait monter la production australienne ... et les prix

Le marché de la laine a profité d’une forte hausse en Australie. L’indicateur des prix des fibres commercialisées sur le marché oriental, l'Indicateur du marché de l'Est (EMI) a indiqué que pendant sept semaines consécutives, les prix du kilogramme par semaine n’arrêtait pas de monter.

En moyenne, la fourchette de prix actuelle pour les EMI est supérieure à 25 pour cent, par rapport à l'année précédente. Chris Wilcox, le directeur général du Conseil national des brokers de laine en Australie, a signalé que l'EMI a bondi de 181 dollars américains par kilo depuis les vacances de Noël, soit 166 euros, et de 219 dollars américains par kilo depuis, soit 201 euros, depuis le début de la saison 2016-17.Chris Wilcox a souligné que la laine ultra fine et extra-fine connaissaient les meilleurs résultats.

Lionel Plunkett, analyste du marché australien de Wool Exchange, a déclaré que les prix records avaient rendu certains vendeurs réticents à vendre sur le marché. La quantité de laine offerte s’est alors trouvée à des niveaux historiquement bas.

« Le manque de laine en attente a considérablement limité toute augmentation importante des quantités hebdomadaires, permettant au marché de progresser progressivement, sans pression supplémentaire d'approvisionnement, et cette vente n'a pas fait exception », a déclaré Lionel Plunkett, ajoutant qu’ « avec des soldes de 90 pour cent, la quantité de laine en attente continuera de rester à ces niveaux ».

L’Indice des prix de la laine de FashionUnited montre comment les prix des matières premières fluctuent au fil du temps

Les prix du coton devraient rebondir à mesure que la demande dépasse la production, pour la première fois depuis des années

Mais la laine n'est pas la seule fibre qui a connu un récent rebond. Alors que les prix du coton avaient chuté, depuis plusieurs années, ils connu une nouvelle augmentation, en 2016, lorsque la consommation dépassait la production, pour la première fois en 6 ans.

Selon les données analysées par FashionUnited Business Intelligence, le coton a atteint des niveaux de prix - plus de 82 dollars par livre – jamais vus depuis juillet 2014.

Comme indiqué par le L’indice du prix du coton de FashionUnited , les prix ont progressé de 2,8 pour cent en Inde et de 3,9 pour cent au Pakistan, et augmentant seulement de 1,1 pour cent en Chine, où les filières avaient anticipé ce niveau inférieur des prix du coton, après la reprise des ventes officielles des réserves d'état, à partir du 6 mars.

Les experts du marché, consultés par FashionUnited, mettent également en avant un autre facteur de croissance. Les consommateurs, de plus en plus intéressés par l’origine de leur produit, demandent aujourd’hui des textiles fabriqués durablement, poussant les fabricants à produire du coton organique, plus coûteux mais avec un impact environnemental moindre.

Le marché mondial du coton organique valait 15,76 milliards de dollars en 2014-15, soit 14,46 milliards d’euros, et affiche une croissance stable, selon Textile Exchange. Au fur et à mesure que plus de gens commencent à prendre en compte la durabilité lors de l'achat de vêtements et d'autres produits, le coton organique peut donner aux entreprises un avantage sur leurs concurrents.

En ce qui concerne la façon dont ces mouvements affecteront les consommateurs, l'analyste principal de Citi, Craig Woolford, a déclaré, au début de l'année, que la récente baisse des prix des vêtements ne durera pas, car les prix du coton et de la laine sont en augmentation.

L'Indice des prix du coton de FashionUnited révèle comment le prix de la fibre évolue mensuellement.

Photo: via Wikimedia author: Kimberly Vardeman

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS