(publicité)
(publicité)
Lingerie : le marché à la baisse en 2017

Avec 2.95 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés l’an passé, le marché Lingerie et Chaussant en France enregistre une baisse de 2,5 pour cent comparé à 2016. Revue de détails.

Comme chaque année, à l’approche du Salon International de la Lingerie (20-22 janvier 2018), l’Institut Français de la Mode (IFM) dévoile les chiffres clés du marché et les grandes tendances lingerie.

107 euros de budget moyen

Sans surprise, ce sont toujours les 15/24 ans qui dépensent le plus, à hauteur de 110 euros (versus 108 euros en 2016). Mais les femmes de plus de 45 ans restent très actives avec un budget moyen de 109 euros (versus 107 euros en 2016). En revanche, les 35-44 ans font fortement baisser la moyenne avec un panier moyen de 97 euros seulement (versus 102 euros en 2016). Au final, le chiffre d’affaires Lingerie et Chaussant pour l’année 2017 subit une perte de 2,5 pour cent pour atteindre 2,95 milliards d’euros. « Une baisse liée à la structure de la distribution du marché des dessous », précise l’IFM.

La culotte fête ses 100 ans

Au top des achats sur ce secteur, la culotte gagne des points (+7,1 pour cent en 2016 versus 2015) pour franchir de nouveau le seuil des 100 millions de pièces vendues. Une jolie revanche pour cet accessoire du quotidien et pièce iconique de la lingerie qui fête en 2018 ses 100 ans d’existence. Pour la petite histoire, les femmes n’ont pas porté de culotte pendant des siècles, nues sous une multitude de jupons. Il faudra attendre le début du XIXème siècle pour que celle-ci, alors longue et fendue, soit portée par quelques femmes. En 1918, alors qu’elle raccourcie toujours plus, Pierre Valton, dirigeant d'une usine de dessous à Troyes, décide de couper la culotte pour donner forme à celle que l’on connaît aujourd’hui. La révolution est en marche et la coupe s’impose à partir des années 20.

Lingerie : le marché à la baisse en 2017

Au top des tendances

Années après années, la lingerie se renouvelle et fait désormais partie des accessoires de mode. Le Salon International de la Lingerie confirme les prochaines tendances pour 2018. Au programme : beaucoup de couleurs vives mais aussi inspirées des cosmétiques, la présence du velours comme en mode, le pyjama qui se porte la nuit mais descend aussi dans la rue le jour ou encore le renouveau du Shapewear. Cette lingerie qui remodèle et galbe le corps à coups de gaines-corsets se présente comme un accessoire de beauté. Nouveaux coloris, formes plus séduisantes, « depuis 2008, les femmes manifestent un grand enthousiasme pour ce type de produit », confirme l’IFM. En 2016, les achats ont ainsi augmenté légèrement (+2,2 pour cent en volume) alors qu’une gaine-corset coûte en moyenne 3,3 fois plus cher qu’une culotte classique.

Source : IFM / Salon International de la Lingerie / Eurovet

Photos : Undress Code - Waocal