• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Comment lancer votre propre marque de mode ? Partie III

Mode

Comment lancer votre propre marque de mode ? Partie III

By Don-Alvin Adegeest

25 août 2015

Une fois que votre entreprise et votre marque ont été mises en place, votre prochain défi sera de prendre connaissance du Calendrier de l'industrie. Rester informé – ou du moins en contact - avec le monde de la mode, aussi dynamique soit-il, vous permettra de rester à l’ordre du jour. Soyez prévenu : ce calendrier est impitoyable. La seule façon de survivre est d'anticiper les résultats autant que possible.

Pour commencer, oubliez les fêtes de Noël (surtout si vous préparez une collection masculine et que la saison commence la première semaine de Janvier). Vous pouvez également oublier vos vacances tranquilles à l'exception d'un long week-end de temps en temps, ou une semaine en Août lorsque votre usine sera fermée pour congés annuels. Soyez prêt à renoncer à votre vie sociale vu que les journées typiques de 9h-17h ne sont pas applicables à cette industrie. Les week-ends seront consacrés à travailler sur la partie administrative, l'organisation de vos ventes, la finalisation de vos collections, voyager pour visiter des usines ou des salons, etc , il est donc préférable de ne pas prévoir un trop grand répit dès les premiers jours.

Une saison et une collection ont une durée de vie limitée

Avec une saison de six mois seulement, vous aurez besoin pour votre collection, d’échantillons, de produire, de fixer vos prix, de vendre, de commercialiser et de distribuer vos créations dans un laps de temps extrêmement court. Dans le calendrier de la mode, cela signifie que les créateurs commenceront une nouvelle saison de 12 à 14 mois avant que la collection n’arrive en magasins, en commençant par la collecte d'images pour les tableaux de tendances, la commande d’échantillons de tissu et la planification de leurs gammes. Pour lancer une collection pour homme à l’Automne-Hiver 2016, elle devra être imaginée, conçue et sortir des usines dès Septembre 2015, à peine un mois plus tard que les collections pour femme.

Une fois que vous avez confié un style à une usine, ne soyez pas surpris si le premier échantillon que vous recevez n’est pas comme vous l’attendiez. Les fabricants d’échantillons et les usines font rarement les choses telles qu’on les souhaite la première fois, il ne faut donc pas compter à ce que les pièces soient vendables pour votre collection finale. En tant que créateur, vous aurez besoin de temps et de liberté pour retravailler vos pièces, et cela ne peut se faire une fois que vous avez vu votre premier prototype. N’oubliez pas qu’un échantillon peut coûter deux à trois fois plus qu’une seule pièce de la production. Il faut donc ajuster votre budget en conséquence.

Lorsque vous commencez à travailler avec une nouvelle usine, vous aurez à vous habituer à la manière dont ils opèrent ainsi qu’à leurs capacités (ils peuvent ne pas avoir toutes les machines pour faire certains points, par exemple), et ils devront s’habituer à votre écriture et vos croquis. Rome n'a pas été construite en un jour, alors prévoyez du temps supplémentaire de façon réaliste car cela peut prendre encore quatre semaines pour recevoir l’échantillon suivant, surtout si vous produisez à l'étranger.

La complexité du processus peut être intimidant

L'aspect le plus difficile du calendrier est peut être d'avoir à dépendre des autres pour faire votre travail. Les usines ne peuvent pas commencer à produire votre collection jusqu'à ce qu'ils n’aient reçu les bons tissus. Les usines de tissus ont besoin de quatre à huit semaines pour produire un tissu car ils sont dépendants de la réception du fil ; le prix d'un tissu peut donc changer et devenir trop cher, et ainsi de suite. Le processus est complexe et vous devrez jongler constamment avec les nombreuses balles qui entreront dans votre camp. Cela peut être intimidant et chaque saison aura ses propres épreuves et défis. Mais souvent, au moment où vous êtes sur le point d'abandonner la partie, votre collection arrive et le processus ardu est presque oublié quand vous visualisez votre travail final sous forme de vêtement.

En tant que jeune créateur, vous aurez à démarcher les usines et les convaincre de travailler avec vous, sachant qu’il est peu probable que vous leur passiez de grosses commandes durant la première saison. Il prend beaucoup moins de temps pour une usine de produire 300 articles au lieu de 10, pour leur faciliter la tâche et leur laisser organiser leur calendrier pour vous garder du temps – n’oubliez pas que toutes les autres marques de la planète préparent leur échantillonnage et leur production en même temps que vous- il est donc préférable de commencer votre plan de fabrication le plus tôt possible pour avoir toutes les chances de votre côté de recevoir votre collection complète à temps.

Travailler avec autant de fournisseurs et d’entreprises multiplie les chances de rencontrer des difficultés et soyez conscient qu il y aura toujours des erreurs. Certaines erreurs peuvent être acceptées et modifiées à temps, d’autres pourront vous mener au désastre. Alors, même si vous suivez religieusement le calendrier, vous êtes toujours à la merci des autres.

Par exemple, en Septembre vous concevez votre collection et donnez les dessins et les spécifications de fabrication à votre usine. Le tissu a été commandé à l'usine et votre couturière fera un premier prototype avant de créer un échantillon final dans le bon tissu. Le tissu que vous avez commandé devrait être livré fin de Octobre, mais deux jours avant la date d'échéance, vous recevez un e-mail qu'il y a eu un problème avec le fil et qu’ils ne peuvent plus le faire. Ils peuvent vous envoyer un échantillon avec un autre tissu de remplacement, mais cela prendra encore 6 à 8 semaines pour le fabriquer. Qu’allez-vous faire ? Voici un autre exemple : vous avez approuvé le premier prototype, le tissu est arrivé, mais votre usine fait une erreur et utilise le mauvais côté de la doublure en tissu et mauvaise couleur et le vêtement doit être refait dans son intégralité de zéro. Pendant ce temps, on est début Novembre, plusieurs semaines se sont écoulées depuis que vous avez remis vos directives à l’usine, et vous vous rendez compte que vous n’arriverez jamais à la deadline que vous vous êtes fixé pour photographier le look book de vos créations pour le lancement de la campagne de vente. Soudain vous réalisez qu’au milieu de la tempête, vous n’avez pas eu de Noël…

Toujours avoir un plan B

Les start-ups qui réussissent sont celles qui sont en mesure de prendre des décisions et d’avoir toujours un plan B. La chose la plus importante à retenir est que les dates des fashion weeks ne sont pas négociables, c’est à vous de vous ajuster et d’être prêt pour le premier jour des ventes.

Ci-dessous voici un exemple simple d’un calendrier pour produire une collection échantillon pour la saison des ventes :

Dessinez votre collection et organisez un plan de fabrication – 2 semaines
1er prototype - 4 semaines
2ème prototype ou échantillon final – 4 semaines pour l’approbation
Commande de tissu – 6-8 semaines pour que le tissu arrive à l’usine
Pièces de confection – 4-6 semaines pour que les pièces arrivent à l’usine (généralement les boutons, zips ou fermetures éclaires arrivent plus rapidement que les tissus)
Shooting du look book – 4 semaines pour réaliser le casting, choisir le photographe, le styliste, le(s) mannequin(s), le coiffeur-maquilleur et le lieu du shooting. Le mieux est de shooter un mois avant la fashion week puisque les meilleurs mannequins seront très prisés par les magazines et les media quelques jours avant la fashion week.
Outils de vente – 1 semaine. Créer des tableaux de vente au gros, fixer le prix de la collection, etc. Avant de fixer vos prix, vous pouvez négocier les prix de confection avec votre usine et cela peut prendre un certain temps.

En ajoutant toutes les semaines du calendrier, et vous en avez pour plus de six mois, vous aurez donc à effectuer un maximum de tâches. En outre, vous aurez besoin de quelques semaines pour planifier votre stratégie de vente, en contactant les acheteurs, les magasins si vous vendez la collection vous-même, ou en travaillant avec votre agent si vous avez ouvert un showroom.

Une fois que la saison de vente commence, vous avez une seule chance de voir les acheteurs et les magasins, il est donc important que vous soyez prêt dès le premier jour avec tous vos outils de vente en place. Avoir sa collection prête à temps pour les ventes est l'un des facteurs les plus stressants dans le calendrier et vous aurez certainement à travailler dur jusqu’à la dernière minute pour que tout soit parfait. Une fois que la collection est enfin terminée, il faut commencer à penser à la saison prochaine.

Prochainement: Mise en place des outils pour le succès et la survie

Texte: Don-Alvin Adegeest ; Traduction et révision: Anne Sophie Castro

Les parties précédentes : Partie 1 et partie 2