Innovations textiles durables : le chanvre

Si on tient compte des ressources qui diminuent, des fibres à croissance rapide et naturelles, comme le coton, qui nécessitent beaucoup de ressources, ou des fibres à base de pétrole comme l'acrylique, le polyester, le nylon et le spandex peu respectueuses de l'environnement, on réalise qu’il est grand temps de trouver des alternatives durables à la production de tissus. Dans cette nouvelle série, FashionUnited explore les alternatives durables et les recherches en innovations textiles qui sont actuellement menées dans le monde entier.

Les fibres de chanvre sont parmi les fibres naturelles les plus polyvalentes et elles ont réussi à se débarrasser de leur réputation de fibres épaisses et rêches auxquelles elles sont associées depuis des décennies. À l'heure actuelle, les fibres de chanvre peuvent s’adapter à nombreux types de tissus différents. La région où elles poussent détermine le type de fibre et le tissu résultant. Par exemple, plus la région est chaude et sèche, plus robuste et rugueuse sera la toile, tandis que les régions plus froides produisent des tiges plus fines qui sont utilisées pour des tissus plus lisses et soyeux. En outre, le chanvre est une plante à croissance rapide qui nécessite très peu d'eau et aucun herbicide, pesticide, engrais synthétique ou semences d'OGM. En comparaison, le coton nécessite beaucoup d'eau et prend plus de temps pour atteindre l'âge de la récolte et produit moins de fibres par acre cultivé.

Innovations textiles durables : le chanvre

Mais ce ne sont pas les seuls avantages des tissus de chanvre - loin de là. Ils sont aussi résistants : ils sont élastiques et aussi durables que les vêtements en coton et ne perdent pas leur forme aussi facilement. En outre, les tissus de chanvre tuent les bactéries, ce qui les rend naturellement antimicrobiens. Mais ce n'est pas tout - les vêtements fabriqués à partir de fibres de chanvre se transforment également en climatisation personnelle car ils ont un meilleur rapport de capacité thermique par rapport à toutes les autres fibres, ce qui signifie qu'ils gardent le consommateur frais en été et chaud en hiver. Et enfin, les tissus de chanvre absorbent facilement les colorants et ne se décolorent donc pas facilement, ce qui signifie que le vêtement reste de la même forme et de la même couleur même après plusieurs lavages. Et bonus pour l'environnement, la culture du chanvre améliore la santé des sols en reconstituant les nutriments essentiels et en évitant l'érosion.

Le chanvre est un tissu facile à teindre

Alors, pourquoi ne pas l’adopter ? Malheureusement, l'association à la plante Cannabis sativa, qui est une drogue récréative, a entravé la production et l'utilisation du chanvre industriel, surtout dans le monde occidental. Ainsi, cela n’est pas une surprise que la Chine soit en avance en ce qui concerne la culture du chanvre, car le pays n'a jamais interdit l'utilisation industrielle de la plante de cannabis, comme beaucoup d'autres pays. C'est pourquoi, à l'heure actuelle, la Chine représente plus de 50 pour cent de la production mondiale de chanvre et détient plus de la moitié des plus de 600 brevets internationaux sur la production de fibres de chanvre et de textile.

Innovations textiles durables : le chanvre

The Hempest, producteur de vêtements en chanvre dont le siège social est situé à Boston, Massachusetts, et fondé en 1995, profite de la vaste expérience de la Chine sur les fibres et des tissus de chanvre : « Nous avons recherché plusieurs tissus de chanvre différents de plusieurs pays et avons trouvé que les variations et la qualité des textiles chinois de chanvre sont très supérieurs en terme de solidité, de douceur et d'usure ... Un certain nombre d'usines [en Chine] poursuivent des recherches minutieuses pour déterminer le meilleur tissu pour chaque emploi et le moyen le plus écologique d'obtenir un vêtement fini sans produits chimiques toxiques ou métaux lourds », explique l'entreprise sur son site.

« Nous travaillons directement avec l'un des producteurs de textiles de chanvre les plus avancés et respectueux de l'environnement, dont les normes strictes de qualité environnementale et les pratiques de travail équitable les ont placés en tant que second membre de la Fair Wear Foundation. Tous les colorants et tissus que nous utilisons sont certifiés Oeko-Tex et répondent aux normes européennes les plus strictes de l'industrie » , a ajouté The Hempest qui dévoile son usine en Chine dans la vidéo ci-dessous.

Étant donné que les marques traditionnelles comme Adidas, Quiksilver, Patagonia et d'autres ont ajouté des produits en chanvre à leur offre, cela a aidé à populariser le chanvre comme fibres de vêtement. Aujourd'hui, il existe de nombreuses marques comme Woolrich, Cannabeings Designs, Hemp Authority et d'autres qui se spécialisent dans les vêtements et les accessoires en chanvre, qui sont disponibles dans les principaux canaux commerciaux comme Amazon et d'autres. Outre sa principale marque homonyme, The Hempest vend également des vêtements sous les marques Hoodlamb, Nomads, Prana et Uprise Hemp.

Pourtant, il y a beaucoup à faire car le chanvre industriel est encore illégal dans la plupart des régions du monde, malgré les meilleurs efforts des activistes, des entreprises, des agriculteurs et des organisations comme Vote Hemp aux États-Unis et d'autres, pour que les lois changent et dissocient la plante polyvalente de lamarijuana.

À l'heure actuelle, le principal producteur mondial de chanvre est la Chine, tandis que la production a lieu en Europe, au Chili et en Corée du Nord à plus petite échelle. Dans l'Union européenne, le chanvre est cultivé sur environ 15 000 hectares de terres, dont les principaux producteurs sont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Photos : Robe Nomads mojito via The Hempest website ; veste via Patagonia website ; tige de chanvre - Natrij via Wikipedia

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS