• Home
  • Actualite
  • Mode
  • LVMH Prize : les internautes sont invités à choisir les finalistes

LVMH Prize : les internautes sont invités à choisir les finalistes

Mode

By Sharon Camara

30 mars 2021

Pour son édition 2021, LVMH s’adapte à l’ère du temps et invite les internautes à participer au choix des finalistes du prix LVMH. Selon WWD qui a partagé l’information, les internautes auront la possibilité de voter pour leur candidat préféré. L’annonce a été faite à l’occasion de la présentation des 20 demi-finalistes. Crise sanitaire oblige, les jeunes créateurs présenteront leur travail via un showroom numérique du 6 au 11 avril 2021, sur le site LVMHprize.com.

Pour juger ces 20 demi-finalistes, un jury de 70 spécialistes a été désigné et s’ajoutera au choix du public. Parmi eux, les rédactrices en chef du Harper’s Bazaar US, Samira Nasr, celle du Vogue français, Aleksandra Woroniecka et la toute nouvelle rédactrice en chef du Vogue Chinois, Margaret Zhang. Après cette étape, les huit finalistes seront annoncés à la fin du mois d’avril.

L’ambassadrice de l’édition 2021 est la championne de tennis Naomi Osaka qui a multiplié les collaborations mode ces derniers mois. Cette édition 2021 bat le record de participation avec 1 900 candidatures venues de 110 pays.

Un hommage à Karl Lagerfeld

Depuis l’édition 2019, le prix Spécial du Jury a été remplacé par le prix Karl Lagerfeld , en hommage au créateur et collaborateur du groupe, disparu la même année. Le lauréat du Prix LVMH bénéficiera d’un mentorat sur-mesure pendant un an et d’un soutien financier de 300 000 euros afin de l’accompagner dans la croissance de sa marque sur le plan du développement durable, de la communication, de la gestion juridique et économique. Le lauréat du Prix Karl Lagerfeld, mention spéciale du Jury, est récompensé à hauteur de 150 000 euros. Il bénéficie également d’un an de mentorat personnalisé.

Le Prix LVMH a récompensé au fil des ans des designers de renom à l’instar de la française Marine Serre en 2017 et du sud-africain Thebe Magugu en 2019.

Crédit : LVMH