Celio sollicite une procédure de sauvegarde

Une victime de plus du coronavirus. L’enseigne de prêt-à-porter masculin Celio annonce se placer « sous la protection du Tribunal de commerce avec l’ouverture de procédures de sauvegarde », qui permet de geler les créances pour rebondir.

Une décision que le groupe justifie par la perte de près de 100 millions d’euros entre mars et mai 2020, due à la fermeture de ses 1585 magasins, dont 488 en France. Une crise qui sévit encore, puisqu’à ce jour, 300 vitrines sont toujours fermées dans des pays encore touchés par le Covid-19. Les filiales étrangères, les affiliés de Celio en France et les franchisés à l’international ne sont pas concernés par cette procédure, qui englobe la société Celio France, ainsi que sa maison mère, Celio International.

100 millions de ventes perdues pendant le confinement

Ce trou dans les ventes (sur un chiffre d’annuel d’environ 800 millions d’euros, dont 500 millions dans l’Hexagone) « déstabilise la situation économique du groupe et ce, malgré une adaptation rapide de ses coûts et le recours au chômage partiel », indique Celio dans un communiqué. D’autant que l’enseigne n’a pas pu trouver d’accord avec ses partenaires bancaires. Cette solution doit lui permettre de préserver sa trésorerie pendant les prochains mois afin de se donner du temps dans la reprise de l’activité commerciale et d’adapter la transformation déjà engagée.

La crise sanitaire note le groupe, a mis un coup d’arrêt à une nouvelle dynamique pourtant bien engagée depuis septembre 2019 avec un plan de transformation pour répondre aux évolutions du marché de la mode masculine qui « commençait à porter ses fruits » : renouvellement de l’image de marque, refonte des collections, accélération du digital et rénovations magasins.

Aujourd’hui, tous les magasins en France ont rouvert leurs portes et le redémarrage des ventes s’avère moins détérioré prévu que ce que nous redoutions. La vie d’une entreprise est de s’adapter aux imprévus. C’est ce que nous faisons aujourd’hui en sollicitant l’ouverture de procédures de sauvegarde afin de construire l’avenir dans les meilleures conditions indique Gaëlle de la Fosse, Présidente de Celio.

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

Crédit: Celio-Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS