Le groupe Mulliez mutualise ses enseignes avec le projet Fashion3

Révolution à Roubaix berceau des grandes enseignes d’habillement de la famille Mulliez, un nouveau grand patron prend la tête des marques féminines mais aussi masculines.

C’est Jean-Christophe Garbino, recruté au printemps 2016 à la direction du pôle féminin via la société Modema (Pimkie, Orsay, Rouge Gorge et Grain de Malice) qui est désormais à la tête du projet Fashion3 (prononcez « Fashion cube »). Celui-ci vise à regrouper mais surtout mutualiser les entités du groupe HappyChic (Bizzbee, Brice, Jules, La Gentle Factory) et de Modema (Pimkie, Orsay, Rouge Gorge et Grain de Malice) ; Kiabi et Phildar restant quant à eux autonomes. La structure qui a pris forme en mai dernier vise principalement à maximiser les synergies au niveau des achats. Le nouveau président exécutif de Fashion3 parle : « d’un écosystème de marques d’habillement autonomes, coopérantes et interconnectées » et annoncera sa feuille de route en fin d’année.

Le groupe Mulliez mutualise ses enseignes avec le projet Fashion3

Nominations et départs

À ses côtés, Jean-Christophe Garbino pourra compter sur Pingki Houang (ex Stuart et Showroomprivé) nommé en mai dernier pour superviser le développement omnicanal de Fashion3 qui prendra ses fonctions début septembre. Avant cela, Le 18 août, Christine Jutard, ex-Kiabi, prendra la direction générale de la chaîne de mode féminine Pimkie. Encore peu dévoilée, la recomposition des équipes devrait amener d’autres changements comme le départ de Gauthier Watrelot, directeur général d’Happychic, créateur de l’enseigne Jules.

Photos : Fashion Factory Pimkie – Portrait de Jean-Christophe Garbino.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS