• Home
  • Actualite
  • Business
  • Mango : un chiffre d’affaires estimé à 1,842 milliards d’euros en 2020

Mango : un chiffre d’affaires estimé à 1,842 milliards d’euros en 2020

By Sharon Camara

9 mars 2021

Business

Pour Mango, l’année 2020 s’est déroulée en quatre étapes, très différentes. L’entreprise a clos l’exercice 2020 avec un chiffre d’affaires de 1,842 milliard d’euros. En janvier et février (les mois précédant la pandémie), l’entreprise a enregistré une croissance des ventes de huit pour cent. La première vague de Covid-19, entre mars et juin, qui a conduit à la fermeture totale ou partielle des magasins physiques a profité au canal en ligne qui représentait alors 93 pour cent des ventes de l’entreprise, limitant la baisse du chiffre d’affaires total à 50 pour cent. La phase de reprise, entre juillet et octobre, mois au cours desquels le parc de boutiques a retrouvé son activité normale et où le chiffre d’affaires est revenu à un niveau semblable à celui de 2019. Enfin, la deuxième vague, en novembre et décembre, durant laquelle les magasins physiques ont dû à nouveau fermer, et où le canal en ligne a vu une fois de plus son chiffre d’affaires décoller au moment du Black Friday et de la campagne de Noël, deux des périodes où le secteur de la mode réalise ses plus fortes ventes.

La force de la vente en ligne

L’année 2020 a été celle de tous les records pour la vente en ligne de Mango. Aidée par le confinement, l’enseigne de fast fashion a enregistré un chiffre d’affaires de 766 millions d’euros soit une hausse de 36 pour cent par rapport à l’année précédente. Un résultat remarquable qui représente 42 pour cent du chiffre d’affaires global de l’entreprise pour l’année 2020. Le chiffre d’affaires des boutiques physiques a baissé de 43 pour cent, affecté par les fermetures ou la limitation des horaires d’ouverture.

Face au succès de la vente en ligne, l’entreprise a accéléré sa transformation numérique en investissant 27 millions d’euros dans des projets liés à la numérisation et à sa stratégie Customer Centric. Mango veut atteindre un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros sur ce canal en 2021 et compte pour ce faire sur un grand nombre de nouveaux projets : hyper-personnalisation de l’expérience de navigation et d’achat sur tous les appareils, utilisation de nouvelles technologies basées sur l’intelligence artificielle pour améliorer le service après-vente et inclusion des franchises dans les initiatives d’omnicanalité.

L’avenir des boutiques physiques

Mango continue de miser sur le canal physique. Fin 2020, l’entreprise comptait 43 points de vente de plus qu’en 2019, atteignant un total de 2 221 dans plus de 110 pays. Actuellement, la surface totale de vente s’élève à 790 000 mètres carrés. Sur le nombre total de boutiques, 140 sont des mégastores, locaux d’une surface supérieure à 800 mètres carrés. La société a réalisé plus de 150 ouvertures en 2020. Parmi les plus importantes, on peut citer les nouveaux magasins à Vienne, Manchester, Paris, Copenhague et Anvers, ainsi que deux ouvertures à Kiev et quatre points de vente sur le marché italien, où Mango compte désormais 73 magasins. La société a annoncé en septembre l’ouverture en France de deux espaces de vente aux Galeries Lafayette. En dehors du marché européen, Mango a réalisé 39 nouvelles ouvertures, dont dix points de vente en Inde, où l’entreprise compte déjà 29 magasins grâce au plan d’expansion développé par Myntra, son partenaire local.

Les projets pour 2021

En cette année 2021, Mango développe de nombreuses ambitions. D’une part, la nouvelle ligne pour la maison, qui sera disponible sur le site web à partir du deuxième trimestre 2021. À ce moment-là, mango.com sera par ailleurs doté de capacités de marketplace et pourra intégrer des stocks d’autres marques qui viendront compléter ses collections avec des catégories de produits différentes. Intimissimi, du groupe Calzedonia, sera la première marque d’une autre entreprise à être vendue sur le site de commerce électronique de Mango.

De plus, Mango va investir plus de 40 millions d’euros dans la construction du Campus Mango, qui contribuera à la transformation de l’organisation ainsi qu’au développement de l’immense talent de tous ses collaborateurs. Les travaux commenceront à la fin de cette année et seront achevés dans deux ans.

Crédit : Mango