Hermès : une histoire française

Après Burberry et son trench mythique, FashionUnited vous propose à nouveau un focus sur des maisons de luxe iconiques. Aujourd’hui, Hermès : une dynastie familiale et des produits cultes.

Hermès est raffiné et hautain. Déterminé à conserver cet air d’élitisme sans borne, que, par exemple, Vuitton a mis en sourdine pour pouvoir séduire le grand public.

Ses maîtres mots ? Artisanat d’art et savoir-faire d’excellence. On peut parler d’une dynastie Hermès. La boutique originelle, sise rue du Faubourg Saint-Honoré depuis 1880, est le témoin de l'héritage de cette dynastie puissamment française, et reste l’un des hauts lieux du luxe parisien.

Hermès a commencé en 1837 comme sellier et continue encore aujourd’hui d’utiliser l’imagerie équestre pour sa marque, malgré les nombreuses évolutions de son logo. C’est en 1837 que Thierry Hermès fonda une fabrique de selles et de harnais pour les calèches et les fiacres. A l’époque, c’est une industrie florissante car les chevaux sont encore le moyen de transport le plus courant. La Maison Hermès va rapidement se faire remarquer dans le monde des selliers de luxe en gagnant un titre à l’Exposition Universelle de 1867. Cette récompense va permettre à la marque d’attirer une clientèle aisée et élitiste.

Hermès : une histoire française

En 1878, Charles-Émile Hermès prend la succession de son père à la tête d’Hermès. Il va étendre les activités vers la maroquinerie : dès la fin du XIXe siècle Hermès propose des sacs, pochettes et sacoches en cuir pour les cavaliers. Le « Sac haut à courroie » qui sortit en 1892 et permettait aux cavaliers de ranger leurs bottes et leurs selles (estampillées Hermès bien sûr) est un gros succès. Cette réussite fait que de nombreuses têtes couronnées ou hommes d’Etat d’Europe et du monde veulent s’offrir du Hermès.

Des produits cultes

Quelques produits de chez Hermès ont créé sa légende dans le luxe. Chacun de ces objets ont une histoire qui leur sont propres, nous vous emmenons les découvrir…

Le sac Kelly

L'ADN de la maison, c’est d’abord et historiquement la maroquinerie, la bagagerie, la sellerie. Et bien sûr les sacs à main. L’un fera date.

Créé en 1935, ce sac à main est tout simplement mythique. Au début il s’appelle simplement « sac de voyage à courroie » ou « sac à dépêches » et il dérive du célèbre « sac haut à courroie » pour cavaliers. Le succès du Sac Kelly n’est pas immédiat, il va en fait survenir en 1956 lorsqu’une photo de l’actrice Grace Kelly et de son fiancé le Prince Rainier montre la future princesse avec le sac de chez Hermès. Cette photographie permit une envolée des ventes du sac qui s’appelait à l’époque « sac de voyage à courroie ». Les clientes vont vite le demander en boutique sous le nom de « Sac Kelly ». Nettement plus désirable. Un sac à main avec une fermeture à deux courroies en cuir très caractéristique, doté d’un petit cadenas et de quatre clous sur le dessous qui permettent de le poser partout. Véritable classique de chez Hermès, le Sac Kelly est disponible en cuir, toile et cuir, autruche et crocodile.

Le carré Hermès

La soie est évidemment emblématique du savoir-faire et de la légende de la Maison : à commencer par les mythiques Carrés. Commercialisés depuis 1929, ils sont fabriqués à Lyon, épicentre français de la manufacture de la soie, et conjuguent savoir-faire artisanal et matières ultra-luxueuses, le tout allié à des designs saisonniers réinventant le chic à la française – on pense au modèle Brides de Gala, classique conçu en 1957 et sans cesse réédité et réinterprété. Emblématique d’un certain chic bourgeois vieille France, la jeunesse branchée se le réapproprie pourtant aujourd’hui avec créativité. Insubmersible.

Hermès : une histoire française

L'eau d'Hermès

L'activité Parfums d’Hermès reste l’une des plus dynamiques. Le premier, L’eau d'Hermès est une véritable légende dans le monde du parfum comme l'a le sac Kelly pour les sacs à main. Ce parfum envoutant est la création de Edmond Roudnitska en 1951, un des plus grands parfumeurs de son époque. Ce parfum unique est inspiré par l’histoire et la tradition de la maison autour des thèmes de la sellerie et du cuir. La fragrance qu’il dégage est une odeur de cuir souple agrémenté de bois et d’épices.

Les produits Bridge

Ils ont au fil du temps permis à Hermès d’ouvrir de nouveaux territoires d’expression, tout en restant en cohérence avec l’identité de la Maison. Savoir les identifier, c’est construire des passerelles vers de de nouveaux métiers, de nouveaux produits dont il s’agira ensuite, année après années, d’augmenter la légitimité.

La boucle et le mors, signes distinctifs, ouvrent sur la bijouterie. La sellerie, via le point sellier, ouvre sur la maroquinerie. Le bracelet en cuir ouvre sur l’horlogerie. Et les motifs des carrés de soie appliqués sur de la porcelaine ouvrent sur l’art de la table.

Hermès, c’est une collection de 50 000 références renouvelées au deux tiers tous les six mois. Pourtant, le groupe préfère responsabiliser ses directeurs de boutique. Ils bénéficient d’une totale liberté de choix dans leurs achats. Ils décident du mix-produit d’après le merchandising et le concept d’architecture intérieure de leur boutique et veillent ensuite à optimiser leur assortiment de produits selon leurs perceptions des aspirations de leurs clientèle.

Hermès : une histoire française

Après chaque session bi-annuelle d’achats, les points de ventes d’Hermès sont ainsi très différents les uns des autres. Cette disparité contribue à la fidélisation de la clientèle nomade de la marque, garantit l’effet de surprise et transforme un saut à la boutique locale en étape incontournable.

L’histoire continue…

crédit : Hermès - Hermès Facebook. Hermès par Oliver Hadlee Pearch.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS